Berrechid: un centre d’accueil transformé en hôtel crée la polémique | www.le360.ma

ع
immobilier
© Copyright : DR

Berrechid: un centre d’accueil transformé en hôtel crée la polémique

Par Fayza Senhaji le 03/09/2017 à 21h32 (mise à jour le 03/09/2017 à 21h35)

Kiosque360. Le ministère de l’Intérieur a ouvert une enquête sur la transformation, à Berrechid, d’un centre d’accueil en hôtel. Une affaire qui a suscité la colère des habitants.

aA

Voici une affaire qui risque bien de défrayer la chronique, tant elle a suscité de colère. Le ministère de l’Intérieur a ainsi ouvert une enquête sur la transformation, dans la commune de Berrechid, d’un centre d’accueil, construit dans le cadre des projets de l’INDH, en hôtel non classé.

 

Assabah et Al Ahdath Al Maghribia indiquent, dans leurs numéros du lundi 4 septembre, que le gouverneur de la province de Berrechid a effectué une visite surprise dans le centre d’accueil en question et soulevé  le problème de la légitimité de son exploitation par une entreprise hôtelière. Il a également réclamé, ajoutent les deux quotidiens, les documents attestant de la location de cet espace par ladite entreprise.

 

Ces documents révèlent que le patron de la compagnie a bel et bien loué le centre d’accueil auprès de la commune urbaine, en contrepartie d’une redevance de 58.000 DH par mois. Or, dans le cahier des charges accompagnant le contrat, il est clairement précisé que la construction relève d'un projet social ne pouvant en aucun cas être reconduit en projet commercial.

 

Le promoteur qui a loué le centre a été trahi, précisent encore les deux quotidiens, par les enseignes faisant la promotion du complexe hôtelier, enseignes venues remplacer celles de la commune et du centre d’accueil. Un changement qui n’est pas passé inaperçu auprès des habitants de la ville qui sont montés au créneau pour dénoncer cette affaire. La grogne semble avoir atteint le ministère de l’Intérieur qui a dépêché une commission pour enquêter sur cette affaire et définir les responsabilités de toutes les parties. Affaire à suivre.