Casablanca: un policier français agresse sauvagement un fonctionnaire communal | www.le360.ma

ع
menottes arrestation dessin
© Copyright : mohamed Elkho-Le360

Casablanca: un policier français agresse sauvagement un fonctionnaire communal

Par Zineb El Ouilani le 20/04/2017 à 22h32 (mise à jour le 21/04/2017 à 02h18)

Kiosque360. Un fonctionnaire communal a été sauvagement agressé par un policier français d'origine marocaine. Un simple coup de klaxon a été à l'origine de cette rixe qui a très mal tourné.

aA

Un fonctionnaire communal de l'arrondissement de Hay Hassani, à Casablanca, a été sauvagement agressé par un policier français d'origine marocaine et les membres de la famille de ce dernier.

 

Assabah, dans sa livraison datée de ce vendredi 21 avril, rapporte que les faits se sont déroulés mercredi dernier. Le fonctionnaire, qui s'apprêtait à quitter son lieu de travail à bord d'une voiture de fonction, a été surpris de voir le passage bloqué par un autre véhicule stationné près d'un garage de lavage appartenant à la famille du policier, qui se trouve en vacances au Maroc.

 

Il a alors actionné le klaxon pour pousser le propriétaire du véhicule à dégager la voie. Arrivé sur place, le père du policier n'a pas apprécié les coups de klaxon du fonctionnaire. Les insultes ont alors éclaté de part et d'autre, avant que le ton ne monte et que toute la famille n'entreprenne de passer à tabac le pauvre fonctionnaire. Il s'en est sorti avec le nez cassé et de nombreuses ecchymoses.

 

Une ambulance a été dépêchée sur place pour évacuer la victime vers l'hôpital, tandis que la famille du policier tentait d'anticiper en portant plainte. Mais, affirme Assabah, l'astuce n'a pas échappé aux policiers qui ont ouvert une enquête et décidé de poursuivre le policier agresseur et les membres de sa famille.

 

Un procès aura lieu prochainement pour juger les membres de la famille du policier, poursuivis en état de liberté provisoire.

Assabah conclut en affirmant que cet incident a suscité la colère des fonctionnaires de l'arrondissement qui ont exprimé leur solidarité avec leur collègue et appelé à protéger les fonctionnaires communaux de telles agressions, d'autant qu'elles se multiplient.

 

Vos réactions