CNSS: l’Intérieur se mobilise contre les fausses attestations | www.le360.ma

ع
CNSS
© Copyright : DR

CNSS: l’Intérieur se mobilise contre les fausses attestations

Par Fayza Senhaji le 25/08/2017 à 23h29

Kiosque360. L’Inspection générale du ministère de l’Intérieur a décidé de s’intéresser de plus près aux différentes attestations délivrées par les administrations locales. Les prétendants à la retraite sont particulièrement visés.

aA

Le ministère de l’Intérieur resserre l’étau autour du «commerce» de certains documents administratifs importants dont certains ont fait un réel business, rapporte Assabah dans son édition du 26 et 27 août. L’Inspection générale du ministère a ainsi décidé de sévir, suite à nombre de réclamations dénonçant la difficulté qu'ont certaines administrations territoriales à vérifier les informations qu'elles reçoivent, notamment concernant les retraités.

 

En effet, il semblerait que beaucoup d'entre eux ne remplissent pas les critères exigés par la CNSS qui demande, entre autres, une attestation d'arrêt de travail aux prétendants à la pension. Or, il s'avère qu'ils sont nombreux à avoir délivré de fausses attestations pour bénéficier de cette pension, tout en continuant de travailler ou de percevoir des revenus commerciaux après l’âge légal de la retraite.

 

Face à ce constat, ajoute Assabah, la CNSS est devenue plus regardante quant aux dossiers qui lui sont soumis, allant désormais jusqu'à bloquer le versement des pensions en cas de doute. Les premiers à en pâtir? Les "vrais" retraités qui, eux, peinent à obtenir leurs attestations auprès des autorités locales et ont dû recourir à la justice pour avoir été injustement privés de leur droit.

 

Autant dire que l’Inspection générale de l’Intérieur, qui ne pourra user longtemps de l'argument de l'impossible vérification des informations, a encore bien du pain sur la planche.