Drogue: d'importantes saisies par la Douane en 2017 | www.le360.ma

ع
Douane
© Copyright : DR

Drogue: d'importantes saisies par la Douane en 2017

Par Le360 (avec MAP) le 28/03/2018 à 13h44

Le rapport d’activité de l’Administration des douanes et des impôts indirects fait état de la saisie d'importantes quantités de drogues de différents types en 2017. Les détails.

aA

Les services des douanes ont saisi 476,7 kg de drogues dures au cours de l'année dernière, selon le rapport d’activité 2017 de l’Administration des douanes et des impôts indirects.

 

En 2017, les services des douanes ont également saisi 33,74 tonnes de chira et 140.000 comprimés psychotropes.

 

Ils ont aussi saisi 22,92 millions d’unités de cigarettes contre 12,5 millions en 2016, soit une hausse de plus de 83,5%.

 

Durant l’exercice 2017, la Douane a intercepté diverses marchandises, hors cigarettes et stupéfiants, d’une valeur globale de 557,1 millions de dirhams contre 483,4 millions de dirhams une année auparavant, soit une augmentation de plus de 15%.

 

Par ailleurs, dans le cadre de la mise en œuvre de la loi 77-15 portant sur l’interdiction des sacs en plastique, les services douaniers ont saisi 53,9 tonnes de sacs de contrebande en 2017 contre 20,5 tonnes en 2016, portant ainsi les saisies réalisées depuis l’entrée en vigueur de cette loi le 1er juillet 2016 à 74,4 tonnes.

 

S’agissant de la lutte contre la contrefaçon, les saisies douanières sont passées de 2,25 millions d’articles contrefaits en 2016 à 5,23 millions en 2017. L’action des services des douanes en la matière a également été confortée par l’instruction de plus de 490 dossiers se rapportant à des demandes de suspension de mise en libre circulation de marchandises présumées contrefaites contre 509 dossiers une année plus tôt. En matière d’infractions de change, les saisies de devises opérées au niveau du contrôle des voyageurs ont atteint plus de 87 millions de dirhams contre 78 millions de dirhams en 2016.

 

L’année 2017 a connu l’enregistrement de 8.573 déclarations de devises dans les différents bureaux frontaliers contre 6.795 en 2016, soit une augmentation de 21% pour un montant global en devises équivalent à 2,2 milliards de dirhams contre 1,2 milliard de dirhams en 2016.