Education nationale: Hassad lance une campagne d'inspection dans 10.000 écoles | www.le360.ma

ع
Mohamed Hassad

Mohamed Hassad, ministre de l'Éducation nationale.

© Copyright : Dr

Education nationale: Hassad lance une campagne d'inspection dans 10.000 écoles

Par Khalil Ibrahimi le 15/09/2017 à 20h02

Kiosque360. Le ministère de l’Education nationale déploie plus de 2000 inspecteurs dans les 10.833 établissements dont il assure la tutelle afin de vérifier si les directives formulées ces derniers mois ont été respectées. Des têtes risquent de tomber.

aA

Quelques jours à peine après la rentrée scolaire, le ministre de l’Education nationale, Mohamed Hassad a déjà déployé ses inspecteurs dans plus de 10.000 établissements scolaires.

 

L’information est rapportée par Al Massae dans son numéro de ce week-end des 16 et 17 septembre. La publication explique que ces missions d’inspection serviront à l’établissement de rapports sur le fonctionnement des écoles, à remettre au ministère au plus tard vers le 25 octobre prochain.

 

Cette opération intervient en application des mises en garde adressées par le ministre ces derniers mois aux responsables des écoles afin qu’ils appliquent les directives que leur a faites le département de tutelle. Lesquelles directives concernent plusieurs volets, dont celui de la requalification des écoles.

 

Les missions d’inspection devraient également s’atteler à la vérification des lignes rouges imposées par le ministre aux directeurs des écoles, comme celle fixant le nombre maximum d’élèves par classe à 30 dans le primaire et 40 dans les autres établissements. "D’ailleurs, écrit Al Massae, cette mesure a poussé plusieurs directeurs d’écoles à refuser des inscriptions dans leurs établissements, de peur de se voir contraints de franchir ces limites."

 

Les sources du journal se disent toutefois surprises par la rapidité avec laquelle le ministère a lancé cette opération qui pourrait coûter cher à des fonctionnaires du secteur, au moment où le département de tutelle lui-même n’aurait pas respecté ses engagements, notamment en matière d’équipements à fournir aux écoles (nouvelles tables et nouveau tableaux, par exemple).

 

En tout cas, ce sont bien 2170 inspecteurs qui seront déployés durant les prochains jours dans les 10.833 établissements pour des missions qui s’étaleront au plus tard jusqu'au 6 octobre. Les inspecteurs auront alors moins de 20 jours pour finaliser l’ensemble de leurs rapports. Dans ce contexte, les sources d’Al Massae parlent de la plus grosse vague de sanctions de l’histoire de ce secteur, prévue en décembre prochain, après que l'étude des rapports soumis au ministère.