Exclusif. Acte terroriste d'Imlil. Qui est Zoller, le suspect helvéto-espagnol arrêté par le BCIJ? | www.le360.ma

ع
Deux touristes scandinaves

Les deux touristes scandinaves sauvagement assassinées à Imlil.

© Copyright : DR

Exclusif. Acte terroriste d'Imlil. Qui est Zoller, le suspect helvéto-espagnol arrêté par le BCIJ?

Par M'Hamed Hamrouch le 30/12/2018 à 16h49

Le360 a réussi à obtenir des informations exclusives sur le suspect helvéto-espagnol, arrêté hier samedi 29 décembre par le BCIJ dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat de deux touristes scandinaves, dans la nuit du 16 au 17 décembre, à Imlil, province d’Al Haouz. Révélations.

aA

On en sait un peu plus sur l’identité et le pedigree du ressortissant suisse, également de nationalité espagnole et installé au Maroc, interpellé hier samedi 29 décembre par des éléments de la brigade antiterroriste du BCIJ, dans le cadre de l’enquête sur l'assassinat  de deux touristes scandinaves, dans la nuit du 16 au 17 décembre 2018, à Imlil, province d'Al Haouz.

 

Selon des informations exclusives obtenues par le360, le suspect, Zoller G.K., devenu «Abdellah» suite à sa conversion à l’Islam en 2011 dans la grande mosquée de Genève, s’est installé à Marrakech depuis 2015. 

 

Assassinat d'Imlil: voici plus de détails sur l'arrestation d'un suspect helvéto-espagnol

 

Avant de venir au Maroc, le suspect, de père suisse et de mère espagnole, avait projeté de s’attaquer à une bijouterie à Genève pour financer son équipée jihadiste et octroyer le reste de son «butin» à la chefferie de Daech.

 

Premier «méfait» d’armes, et il n’est pas des moindres: "Abdellah" (son prénom musulman) avait réussi à rallier plusieurs membres de sa famille à l’hydre de Daech, après être parvenu à les convertir à l’Islam. Cette opération d’enrôlement remonte à 2014, date à laquelle le pseudo-«califat» d’Abou Bakr al-Baghdadi a connu le début de son déclin dans la zone syro-irakienne.

 

D’après les sources de le360, les convertis de Zoller, dont des Suisses et un Anglo-Suisse, avaient projeté de rallier Daech en 2014. L’un de ses contacts, un Suisse, a même réussi à rallier le pseudo"Etat islamique".

 

«Abdellah» avait donc très tôt développé une fascination pour l’idéologie meurtrière de Daechet ce, bien avant sa venue en 2015 au Maroc, où «il entendait proclamer le jihad»! Il n’est pas en effet étonnant de constater que, dès son installation à Marrakech, il tisse des liens avec des extrémistes locaux, notamment un certain Abdessamad Al Joude, et des membres de son groupe.

 

A cet effet, il a associé son nom à à la planification de plusieurs attentats visant les touristes et les forces de sécurité. Pour ce faire, il a même prévu d’enrôler des subsahariens dans sa sinistre entreprise terroriste.

 

Reste son degré d’implication dans l’acte criminel et terroriste ayant coûté la vie aux deux touristes scandinaves, Louisa Jespersen (Danemark) et Maren Ueland (Norvège), assassinées de main froide dans la nuit du 16 au 17 décembre, au pied du mont Toubkal, à Imlil. En effet, nos sources établissent qu’il n’a pas participé physiquement à l’attentat d’Imlil, mais relèvent toutefois qu’il était favorable à cette entreprise terroriste et au jihad armé.

 

Imprégné de l’idéologie extrémiste et violente, il est soupçonné d’apprendre à certains accusés dans cette affaire les outils de communication via les nouvelles applications et de les entrainer au tir, avait indiqué un communiqué du BCIJ.

 

L’enquête est encore loin d’avoir livré tous ses secrets. Le suspect est actuellement en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet en charge des affaires de terrorisme dans le but de mettre la lumière sur tous les actes criminels et plans terroristes qu’il prévoyait de perpétrer ou de participer à leur exécution.