Grève des médecins: les généralistes hors course | www.le360.ma

ع
médecins marocains
© Copyright : DR

Grève des médecins: les généralistes hors course

Par Qods Chabaa le 27/03/2017 à 20h15

Le collège national des médecins spécialistes exerçant dans le privé annonce une grève pour le 30 mars. Les généralistes, eux, ne participeront pas à cette grève et dénoncent un manque de concertation.

aA

Les médecins généralistes marocains ne se sentent pas concernés par la grève du 30 mars. Cette grève proposée par le collège national des médecins spécialistes privés (CSNMSP) ne fédère pas les généralistes. C’est en tout cas ce que laisse entendre le communiqué du syndicat national de la médecine générale (SNMG) dont le360 a obtenu copie.

 

«Le syndicat des médecins généralistes tient à préciser que tout en étant solidaire des revendications exprimées par leurs confrères du CSNMSP, lesquelles concernent l’ensemble de la communauté médicale libérale, il n’entend pas participer à ce mouvement de grève», lit-on dans le communiqué.

 

Le syndicat des médecins généralistes regrette l’absence de préparation minutieuse et le manque de concertation avec l’ensemble des acteurs du secteur.

 

«Une grève qui concerne l'ensemble du secteur médical privé mérite une préparation minutieuse et une concertation avec l’ensemble des acteurs de ce secteur», ajoute le communiqué en précisant que le syndicat présidé par le docteur Rachid Choukri n’a été associé ni aux rencontres avec les autorités de tutelle ni aux débats ayant mené à cette décision.

 

 

Le bureau du SNMG profite de cette occasion pour s’interroger sur le timing de la proposition par le ministère de tutelle, des projets de décrets relatifs à la formation médicale continue et aux normes techniques des cabinets médicaux. A ce titre, il appelle le Conseil national de l’ordre des médecins (CNOM) à défendre les attributions qui lui sont conférées par la loi.