Hafid Griguer, le magicien de l'innovation high-tech | www.le360.ma

ع
griger
© Copyright : DR

Hafid Griguer, le magicien de l'innovation high-tech

Par Le360 (avec MAP) le 12/10/2017 à 10h02

Hafid Griger, directeur du laboratoire de recherche «SmartiLab», a raflé douze prix internationaux au Salon international de l'innovation en Inde. Portrait.

aA

Le défi relevé par Hafid Griguer n'est pas des moindres: faire du Maroc un pays qui produit et exporte de la technologie à travers le monde. En chemin vers cet objectif, le jeune virtuose enchaîne les consécrations internationales: son dernier exploit remonte à septembre dernier, lorsqu'il a raflé douze prix internationaux, dont quatre médailles d’or, au Salon international de l’innovation, qui s’est tenu en Inde.

 

Le jeune directeur du Laboratoire de recherche "SmartiLab" est tout à fait conscient que l’avenir réside dans l’économie du savoir et l’innovation technologique. "L’économie de demain relèvera essentiellement des technologies de pointe, ce n’est ni le pétrole ni la matière première qui feront la richesse des nations, et le Maroc doit surfer sur cette vague en investissant sur ses hommes et ses femmes", a-t-il martelé.

 

Agé de 34 ans, marié et père de deux enfants: Ziad (9 ans) et Maysan (5 ans), cet inventeur précoce voit très grand. Il estime que l’économie du savoir n’a plus de frontières et les possibilités qu’elle crée sont inépuisables.

 

Cette passion pour la recherche et la découverte, qui ne l’a jamais quitté depuis son jeune âge, est une vraie locomotive qui le pousse chaque jour à s'engager davantage. Pour lui, la science et l’innovation relèvent de la magie car "cela te stimule, t’inspire et te permet de réaliser ce que tout le monde considère impossible".

 

D’ailleurs, Hafid entretient une relation de longue date avec la "magie": il a commencé lorsqu'il a acheté à 9 ans son premier coffret de "magicien".

 

Enfant, il démontait ses jouets pour comprendre comment ils fonctionnaient et fabriquait ses propres jeux avec ses amis. Pas forcément ludiques d'ailleurs, puisqu'à 12 ans à peine, il a réussi à concevoir un système électronique anti-intrusion après le cambriolage de la maison d'un de ses amis.

 

A 21 ans, le jeune ingénieur, fraîchement diplômé de l’Ecole marocaine des sciences de l’ingénieur (EMSI), fait breveter sa première invention: une structure d’antenne intelligente qui permet de remédier aux problèmes de saturation du réseau GSM. Grâce à cette trouvaille, Hafid remporte en 2006 le Prix du jury dans le cadre du programme télévisé "Challengers Innovation" diffusé sur 2M.

 

Cette idée lui a aussi valu, durant la même année, un prix attribué par l’Association marocaine de la recherche et du développement (R&D Maroc).

 

Le biologiste Adnane Remmal remporte le prix de l'inventeur européen à Venise

 

"SmartiLab", le laboratoire qu’il a fondé en 2015, est l'aboutissement de sa passion et une réponse à son appétit de création. Il fournit également un cadre favorable à la promotion de nouveaux jeunes talents. Pour Hafid, cette nouvelle structure de recherche, de développement et d’innovation (R&D&I), a été créée dans un but précis: développer des produits technologiques made in Morocco, à forte valeur ajoutée et orientés marché.

 

Tout juste un an après sa création, l’équipe "SmartiLab" menée a réussi l’exploit de rafler quatre médailles, dont une en or, au Salon international des inventions et innovations (ISIF) en Turquie.

 

La médaille d'or lui a été décernée pour un nano-satellite servant à la localisation dans les endroits où le signal GPS ne peut pas être capté. Deux médailles d'argent sont venues récompenser l'invention d'un appareil capable de recharger un téléphone portable avec les ondes d’un point wifi et celle d'un absorbant électromagnétique pour des besoins de la furtivité radar. Enfin, c'est un scanner capable de déterminer un aperçu électromagnétique pour diagnostiquer les cartes électroniques, sans avoir besoin d’ouvrir les appareils défectueux, qui a reçu la médaille de bronze.

 

Hafid Griguer n’a pas encore dit son dernier mot en matière d’innovation technologique. Il a passé l'année en cours à concevoir, en partenariat avec le laboratoire d’une grande université américaine, un nouveau matériau d’absorption pour la protection des êtres humains contre les effets des ondes électromagnétiques.

 

Selon lui, ces ondes peuvent provenir "soit d’une source radio-électromagnétique, comme celles utilisées dans le domaine médical, soit des téléphones portables, soit de certaines armes électromagnétiques".

 

A la tête de "SmartiLab" depuis à peine deux ans, il a déjà décroché cinq brevets d’invention, dont deux internationaux, ainsi que plusieurs prix au Maroc et à l'étranger, faisant de ce laboratoire un vivier de l’innovation technologique. Curieux et passionné, Hafid Griguer n'a pas fini de nous surprendre.