Hassad: les écoles sont prêtes pour la rentrée | www.le360.ma

ع
Hassad

Mohamed Hassad, ministre de l'Education nationale

© Copyright : DR

Hassad: les écoles sont prêtes pour la rentrée

Par Amyne Asmlal le 30/08/2017 à 22h02

Kiosque360. Le ministre de l’Education nationale affirme que les établissements scolaires sont prêts à accueillir, dans des conditions très favorables, les élèves pour cette rentrée.

aA

L'école publique est prête à accueillir, dans de bonnes conditions, les élèves pour la rentrée scolaire 2017-2018, a affirmé le ministre de l’Education nationale, Mohamed Hassad, lors d’une visite, mardi dernier, dans la région de Béni-Mellal-Khénifra, rapporte le quotidien AL Ahdath Al Maghribia dans son édition du jeudi 31 août. Le ministre, ajoute le journal, a saisi cette occasion pour saluer la mobilisation du corps enseignant et administratif qui a oeuvré à la réalisation de ce grand chantier.

 

De même, souligne le quotidien, le directeur de l'Académie régionale de l’éducation et de la formation de Béni-Mellal-Khénifra a mis en avant les efforts des cadres administratifs et pédagogiques, ainsi que ceux des associations de parents d'élèves, qui ont permis d’atteindre un taux de 94% dans la mise à niveau des écoles programmées dans cette région.


La tournée du ministre dans cette Région, précise le quotidien, s'inscrit dans le cadre des visites de suivi de l'avancement des travaux de mise à niveau des établissements scolaires, en vue de la rentrée scolaire 2017-2018. 

 

D’une manière générale, le programme de réhabilitation scolaire, élaboré à l’occasion des préparatifs de la rentrée scolaire 2017-2018, s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des programmes intégrés de la vision stratégique de la réforme 2015-2030. Il porte notamment sur la réhabilitation de tous les établissements scolaires et des internats, la mise à niveau des espaces scolaires, la rénovation des classes et la mise en place des mesures pédagogiques nécessaires pour améliorer la qualité de l’apprentissage et de l’enseignement. 

Vos réactions