Hausse des salaires: les syndicats posent un ultimatum à El Othmani | www.le360.ma

ع
El Othmani
© Copyright : Dr

Hausse des salaires: les syndicats posent un ultimatum à El Othmani

Par Zineb El Ouilani le 18/10/2017 à 00h40 (mise à jour le 18/10/2017 à 10h38)

Kiosque360. Les centrales syndicales ont posé un ultimatum à Saâd-Eddine El Othmani. Le chef du gouvernement dispose d’une semaine pour livrer ses propositions concernant la hausse des salaires. Les détails.

aA

Les rencontres du chef du gouvernement avec les dirigeants des syndicats les plus représentatifs, lundi et mardi derniers, n’ont été d’aucun apport concernant la première revendication syndicale, à savoir la hausse des salaires, affirme Al Ahdath dans sa livraison de ce mercredi 18 octobre. Lors de ces entrevues destinées à tâter le pouls des syndicats, Saâd-Eddine El Othmani s’est cependant vu imposer un délai d’une semaine pour révéler ses intentions quant à leur principale revendication, ajoute le quotidien.

   

Dans une déclaration à Al Ahdath, Abdelkader Zaer, SG-adjoint de la CDT, indique que le chef du gouvernement a exprimé la volonté de parvenir à un consensus avec les partenaires sociaux. Une initiative qui pousse le syndicaliste à adopter une attitude optimiste, en attendant le prochain round du dialogue social qui sera consacré à la discussion des propositions gouvernementales.

Les dossiers chauds du dialogue social

 

Les centrales syndicales espèrent que les prochains rendez-vous du dialogue social seront décisifs, affirme le responsable syndical de la CDT qui souligne l’urgence d’une revalorisation des salaires, estimant que «la situation ne supporte plus aucun retard. Il faut rendre justice aux travailleurs qui n’ont bénéficié d’aucune hausse de salaire depuis des années».

 

Le quotidien rappelle qu'El Othmani avait indiqué, dans de précédentes déclarations, que le gouvernement tenait à instaurer et faire aboutir le dialogue social, réfutant l’idée selon laquelle l’Exécutif se livrait à des manœuvres pour gagner du temps et échapper à ses responsabilités.