Hausse des températures: les explications d’un météorologiste | www.le360.ma

ع
Météo Hausse température
© Copyright : DR

Hausse des températures: les explications d’un météorologiste

Par Qods Chabaa le 13/10/2017 à 15h10 (mise à jour le 13/10/2017 à 15h57)

Nous sommes au mois d'octobre et il fait excessivement chaud. Le météorologiste Mohamed Belouchi nous explique pourquoi.

aA

L’été joue les prolongations. Nous sommes au milieu du mois d’octobre, en pleine saison automnale, et pourtant, les températures restent élevées. Cette hausse anormale, qui dure depuis une semaine déjà, inquiète.

 

«Le principal responsable de cette hausse des températures est l'anticyclone des Açores, une zone de haute pression généralement située au-dessus de l'archipel des Açores, proche de l'Atlantique marocain, et qui empêche toute infiltration d’air humide et frais, d'autant que les vents qui lui sont associés drainent de l’air sec et chaud. Par conséquent, les températures sont élevées par rapport à la moyenne saisonnière et on assiste à une baisse sensible des taux d’humidité dans l’air», explique le météorologiste Mohamed Belouchi, ancien responsable de la communication à la Direction de la Météorologie Nationale.

 

Ce spécialiste signale que l'automne est généralement une période de transition entre la période sèche et la saison des pluies.

 

Actuellement, les températures diurnes et nocturnes sont largement supérieures aux normales de saison. Mais ce phénomène n'est pas nouveau. Il est apparu il y plus de dix ans. L’année dernière, la canicule avait même frappé en novembre. Conséquence : l'impact sur notre environnement est bien visible. «Qui dit rareté de l’humidité dit rareté de l’eau. Cette chaleur augmente le taux d’évaporation, les eaux de surface sont grandement touchées, les barrages et les lacs sont asséchés, la couverture végétale est affectée et j’en passe», précise Mohamed Belouchi.

 

À cette période de l’année, les températures maximales ne devraient pas dépasser les 23-24° sous abri pour la région orientale, 25 à 27° dans le Souss, et 28° dans les provinces sahariennes, alors qu'en ce moment, on dépasse partout les 30°.

 

Vos réactions