Ingénieurs au Maroc: la grande évasion | www.le360.ma

ع
fuite des cerveaux
© Copyright : DR

Ingénieurs au Maroc: la grande évasion

Par Khalil Ibrahimi le 11/02/2019 à 19h58

Kiosque360. L’évasion des ingénieurs marocains vers les pays européens, le Canada et le Golfe se poursuit. Une centaine d’ingénieurs ont quitté le pays pour aller voir si l’herbe est plus verte ailleurs.

aA

Et ça continue. L’inquiétante fuite des cerveaux vers le Vieux Continent, le Canada et les pays du Golfe s’accentue. Le journal arabophone Assabah, dans son édition de ce mardi 12 février, nous révèle que la totalité des lauréats de la promotion 2017-2018 de l’École nationale supérieure d'informatique et d'analyse des systèmes (ENSIAS) ont quitté le pays. 

 

Une source contactée par le média casablancais confirme que le Maroc est devenu la cible de plusieurs grandes multinationales qui traquent les jeunes diplômés marocains en ingénierie dans le but de s’attacher leurs services. Et d'ajouter que ces dernières passent par des bureaux de recrutement européens dénicheurs de génies. 

 

Assabah révèle qu’une centaine d’ingénieurs en informatique ont quitté le Maroc vers l’Europe et le Golfe. Une fuite qui a pénalisé les sociétés marocaines qui ne trouvent plus ce genre de profils sur le marché. 

 

Le journal précise que 59% des offres d’emploi, cette année, concernent des spécialistes en informatique. 

 

Un triste constat qui a poussé la Fédération des technologies de l'information de télécommunication et de l’offshoring et le Ministère de l'Industrie, du commerce et des télécommunications, ainsi que quelques sociétés marocaines, à signer un partenariat pour former des cadres dans certaines spécialités. 

 

Enfin, Assabah s’interroge sur l’utilité de former des ingénieurs pour les voir s’exiler une fois le diplôme en poche, d'autant que le coût de formation d'un ingénieur s’élève à plus de 400.000 dirhams.