La Nasa lance le premier satellite qui prédit les inondations | www.le360.ma

ع
satellite

La Nasa lance le premier satellite qui prédit les inondations

Par Le360 le 01/02/2015 à 08h45

Après deux reports, l'agence spatiale américaine (Nasa) a lancé samedi avec succès le premier satellite de mesure de l'humidité des sols sur l'ensemble de la Terre. Ces données doivent notamment permettre la prévision des événements météorologiques extrêmes.

aA

La fusée Delta 2 de la société United Launch Alliance transportant le satellite SMAP (Soil Moisture Active Passive Mission) s'est arrachée de son pas de tir de la base militaire Vandenberg, en Californie, samedi 30 janvier, avant le lever du soleil.

Le satellite, qui est doté de deux instruments, un radiomètre et un radar, doit effectuer des mesures très précises de l'eau et de la glace contenue dans les sols. Cette mission permettra d'établir une carte d'une résolution sans précédent de l'humidité à la surface de la Terre au moins tous les deux à trois jours, ce qui permettra de mieux prédire les sécheresses et les risques d'inondation.

Tous les sols émettent des micro-ondes, dont l'intensité varie en fonction de la quantité d'humidité qu'ils contiennent. Ainsi, plus le sol est sec, plus les émissions de micro-ondes sont grandes. Inversement, plus il est humide, moins il contient d'énergie. Le radiomètre mesure ces radiations de micro-ondes, ce qui permet aux scientifiques de calculer le degré hydrique des sols.