L’actuelle décharge de Médiouna sera fermée en décembre 2018 | www.le360.ma

ع
Decharge Mediouna

La décharge de Médiouna est arrivée à saturation.

© Copyright : DR

L’actuelle décharge de Médiouna sera fermée en décembre 2018

Par Qods Chabaa le 26/01/2018 à 16h59 (mise à jour le 26/01/2018 à 17h05)

Les habitants de Casablanca vont enfin pouvoir respirer. Lors d'une réunion avec le collectif pour la protection de l'environnement, Khalid Safir, le wali directeur général des collectivités locales, a annoncé la fermeture de la décharge de Médiouna. Les détails.

aA

La décharge de Médiouna sera fermée en décembre 2018. C’est ce que Khalid Safir, wali directeur général des collectivités locales, a confirmé au Collectif pour la protection de l’environnement (CPE). Ce dernier représente ceux qui pâtissent le plus des émanations de cette décharge. Depuis 2014, ce collectif composé des habitants de Bouskoura s’égosille et demande aux autorités locales de trouver une solution dans les plus brefs délais.

 

Une pétition a recueilli 4.500 signatures légales. Elle a été présentée et défendue le mercredi 24 janvier durant cette réunion avec Khalid Safir.

 

Durant cette rencontre, le wali directeur général des collectivités locales a annoncé un plan d’action qui s’étale jusqu'à 2022. Il a affirmé qu’une plateforme de stockage serait construite en juin 2018. Il s’agit de la nouvelle décharge installée sur 35 hectares acquis par la ville de Casablanca. «L’autorisation a été donnée pour abriter cette unité de stockage», souligne Hanane Bouzile, la présidente du collectif.

 

D'ici 2022, la région de Casablanca verra la construction de deux unités de traitement des déchets à Mohammedia et à Berrechid. Ces unités seront réalisées dans le cadre d'un partenariat public-privé avec un budget d'investissement qui avoisine un milliard de dirhams par unité.