Le Fonds d'appui à la Cohésion sociale vient en aide aux épouses abandonnées | www.le360.ma

ع
Mère de famille
© Copyright : DR

Le Fonds d'appui à la Cohésion sociale vient en aide aux épouses abandonnées

Par Mohamed Younsi le 18/07/2018 à 20h25

Kiosque360. Les épouses défavorisées abandonnées par leurs époux bénéficieront désormais d’une aide du Fonds d’appui à la cohésion sociale. Le décret ministériel régissant cette aide vient d’être publié au Bulletin officiel. Les procédures ont été simplifiées, mais des conditions demeurent posées.

aA

C’est officiel. Les épouses défavorisées abandonnées par leurs époux auront désormais une source de revenu pour subvenir à leurs besoins et à ceux de leurs enfants. En effet, le décret ministériel régissant les aides octroyées par le Fonds d’appui à la cohésion sociale à cette catégorie sociale vient d’être publié au Bulletin officiel. Le texte entre donc immédiatement en vigueur, rapporte Akhbar Al Yaoum dans son édition de ce jeudi 19 juillet.

 

Le quotidien précise que les aides, plafonnées à 1.400 dirhams, seront réparties entre la femme et ses enfants. Ainsi, la femme aura droit à une pension de 350 dirhams et trois enfants au maximum bénéficieront chacun de la même somme. Les sources du quotidien font savoir que les procédures administratives qu’il faudra accomplir seront simplifiées, pour permettre aux bénéficiaires d’éviter les affres des circuits administratifs et d'obtenir l’aide en question dans les plus brefs délais.

 

Mais des conditions demeurent posées pour que l’aide ne dévie pas de sa cible. Les épouses abandonnées devront ainsi déposer un dossier contenant des documents administratifs attestant de leur situation. Dans ce cadre, la femme devra justifier d'un jugement condamnant son mari à lui verser les frais de sa prise en charge, ainsi que ceux de ses enfants. En plus de cette sentence, l’épouse abandonnée devra appuyer son dossier par un autre document attestant que l’exécution du jugement en question rencontre des difficultés. A ce stade, l’épouse abandonnée pourra tirer profit des aides du Fonds d’appui à la cohésion sociale. Il faut dire qu’en élargissant le champ des personnes défavorisées et vulnérables ciblées par le Fonds d’appui à la cohésion sociale, le Maroc avance sur la voie du renforcement et de la consolidation de sa politique sociale et de l’instauration de la justice sociale.