Le vol d’électricité coûte un milliard au Maroc | www.le360.ma

ع
compteur d'electricité
© Copyright : DR

Le vol d’électricité coûte un milliard au Maroc

Par Khalid Mesfioui le 06/11/2018 à 20h52

Kiosque360. Les vols d’électricité sont en constante augmentation. Une pratique dangereuse et illégale qui coûte une petite fortune à l'Office national de l’électricité et de l’eau.

aA

Les voleurs de lumière. Non, on ne vous parle pas ici du roman de l’écrivain chilien Victor Carvajal, dans lequel il retrace la vie des enfants des bidonvilles de Santiago, mais de ces quelques consommateurs marocains qui trafiquent leur compteur pour voler de… l’électricité!

Une pratique peu orthodoxe qui coûte un milliard de dirhams à l'Office national de l'électricité et de l’eau (ONEE), nous apprend le quotidien Assabah dans sa livraison de ce mercredi 7 novembre. 

 

Présent à El Jadida pour discuter du projet du complexe énergétique GNL de Jorf Lasfar avec les élus de la région, Abderrahim El Hafidi, directeur de l’ONEE, a exprimé son indignation face à ces actes qu'il qualifie de criminels, puisqu'ils portent atteinte aux contribuables.

 

Toujours selon Assabah, El Hafidi aurait confirmé la création d’une commission pour traquer les pilleurs de KW/H et les mener devant la justice.

“L'Office national de l'électricité et de l’eau n’envisage pas d’engendrer un quelconque bénéfice. Nous offrons un service public aux citoyens, c’est pour cela que nous vendons à perte les KW/H. Donc, je considère que les fraudeurs volent le pays”, aurait ainsi déclaré El Hafidi. 

 

Pour rappel, la consommation électrique moyenne chez l’ensemble des clients de l’ONEE s’élève à 124 dirhams (TTC), selon un communiqué du ministère de l’Énergie, publié en mai dernier.

Une somme plus ou moins abordable pour les ménages marocains.