Marrakech: les élèves font leur rentrée, les poux aussi! | www.le360.ma

ع
poux
© Copyright : DR

Marrakech: les élèves font leur rentrée, les poux aussi!

Par Zineb El Ouilani le 13/09/2017 à 19h44

Kiosque360. Des parents d'élèves se sont plaints de voir leurs enfants infestés de poux juste après la rentrée des classes. Ce phénomène n'épargne ni les écoles publiques ni les établissements du privé.

aA

Voilà un aspect que Mohamed Hassad, ministre de l'Education nationale, n'avait sûrement pas inscrit à son ordre du jour en préparant la rentrée scolaire 2017-2018.


A Marrakech, rapporte Al Akhbar dans sa livraison de ce jeudi 14 septembre, des parents d'élèves se sont adressés aux écoles de leurs enfants pour se plaindre d'une invasion de poux.


Selon le journal, ce phénomène a été signalé dans des écoles publiques dans les quartiers Mhamid, Azzouzia, Socuma en plus d'établissements scolaires de la ville nouvelle de Tamansourt.


Al Akhbar rapporte les propos d'une mère de famille qui affirme que, après avoir constaté que son fils avait une quantité impressionnante de poux dans ses cheveux et ses vêtements, elle s'était adressée à sa maîtresse qui l'a informée qu'elle n'était pas la seule à signaler pareil cas. 


Selon la publication, les poux ne s'attaquent pas uniquement aux écoles du primaire, mais également aux crèches situées dans la vieille médina. Et visiblement cette infestation de parasites dans les établissements scolaires de la ville ocre touche toutes les classes sociales. Al Akhbar rapporte que les poux ont également touché des élèves d'une école privée dans un quartier des plus chics de la ville.


Enfin, citant des sources sanitaires, le journal affirme qu'une bonne hygiène reste la meilleure solution pour lutter contre ces parasites. Mais aussi que des campagnes de sensibilisation des parents d'élèves ne seraient pas de trop, manière, entre autres, de pousser les parents à faire subir des contrôles réguliers à leurs enfants pour mieux circonscrire le phénomène et mieux appréhender le problème.    

Vos réactions