Marrakech: un président de commune responsable d'un double accident en liberté | www.le360.ma

ع
Justice tribunal dessin
© Copyright : mohamed Elkho-Le360

Marrakech: un président de commune responsable d'un double accident en liberté

Par Zineb El Ouilani le 19/04/2017 à 23h38 (mise à jour le 20/04/2017 à 02h20)

Kiosque360. La décision de relâcher un président de commune, coupable d'avoir provoqué un double accident alors qu'il était en état d'ébriété, suscite la polémique à Marrakech. Il sera poursuivi en état de liberté provisoire.

aA

La sortie de prison d'un président de commune PJDiste, responsable d'un double accident alors qu'il conduisait en état d'ébriété, suscite la polémique à Marrakech.

Dans sa livraison de ce jeudi 20 avril, Al Akhbar rapporte que l'élu communal a, en effet, été libéré après versement d'une caution et sera poursuivi en état de liberté provisoire, malgré les lourdes accusations retenues contre lui, à savoir conduite en état d'ébriété d'une voiture de fonction, délit de fuite et insultes proférées à l'encontre de fonctionnaires publics (policiers) dans l'exercice de leurs fonctions.

 

Les faits remontent au dimanche 9 avril, jour où le président islamiste de la commune de Sidi Daoud a perdu le contrôle de sa voiture de fonction, un 4x4, et heurté, dans le quartier de Guéliz, un petit taxi transportant un touriste khaliji, avant de heurter une autre voiture et de prendre la fuite. Il sera interpellé, plus tard, par la police.

 

Le président de commune en question a d'abord été écroué puis présenté devant un juge. Quelques jours plus tard, un magistrat près le tribunal de première instance de la ville ocre a décidé de le poursuivre en état de liberté provisoire, souligne Al Akhbar qui ne précise pas la date de la reprise du procès.

 

Le journal rappelle que le même élu communal avait déjà eu affaire avec la justice, en 2010, pour adultère et ébriété sur la voie publique.

Vos réactions