Parlement: le grand nettoyage va coûter plus de 4 millions de DH | www.le360.ma

ع
Parlement

Le Parlement à Rabat.

© Copyright : DR

Parlement: le grand nettoyage va coûter plus de 4 millions de DH

Par Amyne Asmlal le 10/02/2019 à 20h38

Kiosque360. La première Chambre s’apprête à faire le grand ménage dans ses locaux. Une opération de nettoyage, de dératisation et de désinsectisation sera lancée fin mars pour un montant de 4,13 millions de DH.

aA

La Chambre des représentants vient de lancer un appel d’offres relatif au nettoyage, à la désinsectisation et à la dératisation de son siège. L’appel d’offres, réparti en deux lots, porte sur un budget de 4,13 millions de DH. Le premier lot, qui porte sur le nettoyage de la Chambre nécessitera, à lui seul, un budget de 4 millions de DH, alors que l’opération de dératisation et de désinsectisation nécessitera un apport de 130.000 DH. L’ouverture des plis est prévue le 21 mars, rapporte le quotidien Al Akhbar dans son édition du lundi 11 février.


D’après le journal, les fonctionnaires de la Chambre ont commencé à se plaindre, depuis quelque temps, de la détérioration du niveau de propreté des locaux du siège du Parlement. Leurs bureaux, note le quotidien, sont envahis par les rats et infectés par toutes sortes d’insectes, ce qui a poussé le président de la Chambre, le socialiste Habib El Malki, à faire le grand ménage, au sens propre du terme. D’où cet appel d’offres. Les attributaires du marché devraient ainsi procéder au nettoyage des locaux avant l’ouverture de la prochaine session de printemps, qui commencera le deuxième vendredi du mois d’avril.


La session, qui coïncide avec la mi-mandat de la Chambre, démarre également avec un autre grand ménage, mais cette fois au sens figuré, puisqu’il s’agit, outre l’élection d’u nouveau président, du renouvellement des différentes instances de la Chambre. Il s’agit notamment du bureau de la Chambre, de la présidence et des bureaux des commissions ainsi que des chefs de groupes parlementaires.


Par ailleurs, note le quotidien, les services de la première Chambre procèdent, le 21 février, à l’ouverture des plis relatifs au marché public portant sur la location de voitures pour un montant de 850.000 DH, sachant que la Chambre dispose déjà d’un parc imposant qui lui coûte quelque 8,8 millions de DH par an. En effet, la première Chambre débourse annuellement pas moins de 8 millions de DH en carburant pour son parc automobile, ainsi que 400.000 DH pour l’entretien, 300.000 DH en frais d’assurance et 100.000 DH pour la vignette. Cela d’autant que cette institution a déjà prévu dans son budget de l’année en cours un investissement de 3,5 millions de DH pour l’achat de nouveaux véhicules.


En outre, relève le quotidien, la présidence de la Chambre vient d’attribuer un autre marché portant cette fois sur la rénovation de la salle des plénières pour un montant de 3 millions de DH. Cela alors que l’ancien président de la Chambre avait déboursé plusieurs millions de DH pour la réfection de cette même salle. L’ancienne présidence de la Chambre avait ainsi lancé un marché pour l’équipement de la salle en matériel audiovisuel pour un montant de 7,63 millions de DH et un autre pour renouveler l’éclairage de la même salle pour une enveloppe de près de 2 millions de DH. La première Chambre, rappelle le journal, dispose d’un budget annuel de 440 millions de DH, dont près de la moitié, soit 200 millions de DH, est absorbée par les salaires et autres indemnités des parlementaires.