Pédophilie: le procès de l’imam de Setti Fadma démarre le 26 juin | www.le360.ma

ع
Tribunal dessin
© Copyright : mohamed Elkho-Le360

Pédophilie: le procès de l’imam de Setti Fadma démarre le 26 juin

Par Zineb El Ouilani le 31/05/2018 à 02h18

Kiosque360. Six jeunes filles mineures accusent l’imam de la mosquée de Bihlouane, à Setti Fadma dans le Haouz, de les avoir violées. Le procès de l'accusé démarre dans quelques semaines. Les détails.

aA

La chambre criminelle de premier degré de Marrakech a fixé au 26 juin prochain le début du procès du fqih et imam de la mosquée de Bihlouane, à Setti Fadma, dans la province d’El-Haouz. L'imam est accusé d'avoir violé plusieurs petites filles, rapporte Al Ahdath Al Maghribia dans son édition de ce jeudi 31 mai.

 

Le quotidien rapporte que l’imam de 42 ans aurait abusé de 6 petites filles âgées de 9 à 14 ans. Il les aurait exploitées, de longs mois durant, pour assouvir ses pulsions pédophiles, avant d’être enfin démasqué.

 

Une jeune fille, qui faisait, il y a de cela quelques années, partie des petites élèves à qui il apprenait le Coran, a fait une fugue, jeudi dernier, immédiatement après avoir été demandée en mariage par un jeune homme de sa famille. C’est son départ qui a permis de révéler le pot aux roses et de mettre à nu les pratiques du faux dévot, souligne le quotidien. La jeune fille a en effet confié que l’imam l’avait dépucelée. D’où l’ouverture d’une enquête et le déclenchement d’une procédure judiciaire contre le suspect, écrit Al Ahdath.

 

Parallèlement, des initiatives ont été prises pour accompagner les victimes et leurs proches, qui ont reçu la visite du gouverneur de la province d’El-Haouz et de plusieurs représentants des autorités locales et de la Gendarmerie royale. Des représentants de la société civile et des militants des Droits de l’Homme ont également exprimé leur solidarité avec les victimes, signale Al Ahdath.

 

De son côté, Al Massae affirme que des proches de la jeune fille, aujourd'hui âgée de 16 ans, qui a dévoilé la face sombre et jusque-là inconnue de son précepteur, ont souligné qu’elle avait fait trois tentatives de suicide. Les mêmes sources indiquent qu’elle accuse l’imam de l’avoir violée, il y a 4 ans de cela, avec d’autres petites filles qui apprenaient le Coran avec l'accusé.