Rentrée scolaire: hymne national et uniformes obligatoires | www.le360.ma

ع
Rentrée scolaire
© Copyright : Le360 : Adil Gadrouz

Rentrée scolaire: hymne national et uniformes obligatoires

Par Amyne Asmlal le 09/09/2018 à 22h41

Kiosque360. Le ministère confirme, dans une circulaire, l’obligation de faire du salut au drapeau et de l’hymne national une pratique obligatoire, régulière et permanente dans les écoles. L’uniforme scolaire reste également une obligation pour tous les élèves.

aA

Le ministre de l’Education nationale persiste à prendre des décisions qui ne laissent personne indifférent, note ironiquement le quotidien Al Ahdath Al Maghribia dans son édition du lundi 10 septembre.

 

Le journal fait référence, en l'occurrence, à la dernière circulaire du ministère qui insiste sur l’obligation de faire du salut au drapeau et de l’hymne national une activité régulière et un moment crucial de la vie scolaire, aussi bien pour les élèves que pour le staff des enseignants et autres cadres pédagogiques et administratifs. 

 

Ainsi, et selon cette circulaire qui a été adressée aux directeurs des académies régionales et aux directeurs des établissements scolaires de tous les niveaux, les responsables de ces établissements sont appelés à faire du salut au drapeau et du chant de l’hymne national, au début et à la fin de chaque semaine, soit lundi et samedi, une pratique obligatoire et permanente, souligne le quotidien. Cette pratique, avance le document, est à même de renforcer le sentiment d’appartenance nationale des élèves, leur fierté et leur attachement à leur identité.

 

Dans cette même circulaire, le ministère appelle le personnel administratif et pédagogique des établissements scolaires à imposer un code vestimentaire unique pour les trois cycles de l’enseignement. Ceci, explique le journal, afin d’instaurer une discipline dans les écoles, de renforcer l’engagement des élèves et de stimuler leur aptitude à l’apprentissage. D'autant que l’uniforme scolaire efface les différences et les écarts socio-économiques entre les élèves et approfondit, ce faisant, leur sentiment d’appartenance à la «communauté scolaire».

Cependant, précise la circulaire, en imposant l’uniforme scolaire, les responsables éducatifs devront veiller au respect des spécificités locales et à la situation sociale des familles défavorisées.