Salé: la police dégaine pour libérer une femme kidnappée | www.le360.ma

ع
Arme à feu police
© Copyright : Dr

Salé: la police dégaine pour libérer une femme kidnappée

Par Zineb El Ouilani le 05/12/2016 à 21h04 (mise à jour le 05/12/2016 à 22h26)

Kiosque360. La police a dû faire usage de ses armes de service, samedi dernier, à Salé, pour libérer une femme mariée prise en otage par un récidiviste. Le kidnappeur a été blessé à la jambe. Récit.

aA

La police judiciaire de Salé, appuyée par une Brigade de recherche et d’intervention (BRI, brigades créées récemment à l’initiative d'Abdellatif Hammouchi), a dû faire usage de ses armes de service pour maîtriser un individu qui refusait de se rendre.

 

Dans sa livraison de ce mardi 6 décembre, Assabah rapporte que la police avait été appelée à intervenir dans le quartier populaire de Boutouil, où un individu avait pris en otage une femme mariée.

Une fois sur les lieux, la police a eu beaucoup de mal à s’acquitter de sa mission. En effet, l'homme, armé de deux sabres, leur a opposé une violente résistance, aidé de sa famille qui a accueilli les forces de l'ordre à coups de jets de pierres et de bouteilles.

 

D’après Assabah, un premier tir de sommation n’a pas suffi à lui faire entendre raison. L'individu a même réussi à blesser un policier à la main. C’est alors qu’un autre agent lui a tiré une balle dans la jambe pour l'immobiliser et libérer, enfin, la femme retenue prisonnière. La police a de même mis la main, chez le mis en cause, sur des comprimés psychotropes et d’autres armes blanches.

 

Après vérification de son identité, il s'est avéré que le prévenu, né en 1991, avait déjà des antécédents et faisait l’objet de plusieurs avis de recherche pour coups et blessures, vol et trafic de drogue.

En attendant d’être déféré devant la justice, il a été d’abord évacué à l’hôpital provincial Moulay Abdellah de Salé pour recevoir les soins nécessaires.