Santé: les médecins en colère | www.le360.ma

ع
médecins en grève
© Copyright : DR

Santé: les médecins en colère

Par Zineb El Ouilani le 08/05/2018 à 01h50

Kiosque360. Les médecins n'en démordent pas. Pour faire entendre leur voix, ils ont entamé, ce lundi, une semaine de colère. Les détails.

aA

Les médecins du secteur public protestent contre le ministère de la Santé et entament, rappporte Al Akhbar dans son édition de ce mardi 8 mai, «la semaine de colère du médecin du secteur public», qui s’étalera du lundi 7 mai au dimanche 13 mai, suite à l’appel du Syndicat indépendant des médecins du secteur public. Ces dernier ont ainsi décidé de suspendre les consultations dans tous les centres de diagnostic et de s'abstenir de délivrer les certificats médicaux payants, à l’exception de ceux ayant trait à l'arrêt de travail de patients sous traitement. Ce mouvement sera accompagné d’un sit-in national le 13 mai, devant le ministère de tutelle.

 

Al Akhbar ajoute que le syndicat indépendant des médecins du secteur public a appelé tous les médecins ayant été victimes de coupes salariales à contacter les bureaux locaux et régionaux du syndicat pour engager des procédures judiciaires devant le tribunal administratif. Il les a de même appelés à porter le brassard portant l’indice 509.

 

Al Akhbar souligne que le syndicat a décidé de lancer l’appel de la semaine de colère après le dernier round des négociations avec le ministère. La principale revendication des médecins concerne l’amélioration des conditions financières des professionnels par l'adoption de l’indice salarial 509 (qui équivaut à près de 15 000 dirhams), avec ses indemnités et ses avantages, soit le même traitement que les porteurs du doctorat national. L’autre revendication consiste à remédier aux conditions déplorables des hôpitaux publics, à savoir au manque de ressources humaines, d'infrastructures sanitaires et d'équipements médicaux et biomédicaux.