Sebta: les autorités déclarent la guerre aux véhicules utilisés dans la contrebande | www.le360.ma

ع
Bab Sebta
© Copyright : DR

Sebta: les autorités déclarent la guerre aux véhicules utilisés dans la contrebande

Par Zineb El Ouilani le 17/03/2017 à 20h09 (mise à jour le 18/03/2017 à 01h37)

Kiosque360. Les autorités marocaines déclarent la guerre aux milliers de voitures utilisées dans la contrebande sur la frontière avec Sebta. Les détails.

aA

Des milliers de véhicules utilisées dans la contrebande seraient concernés par une décision des autorités marocaines visant à en interdire l’accès à Sebta.

 

Selon Al Ahdath, dans sa livraison de ce week-end des 18-19 mars, cette décision est toujours à l’étude, mais pourrait entrer en vigueur dès lundi prochain., Elle vise à interdire l’accès à la ville de Sebta de véhicules appartenant à des barons de la contrebande sévissant dans cette région et employant des hommes de main. Les voitures de location utilisées aux mêmes fins sont également visées.

 

Cependant, souligne Al Ahdath, appliquer cette mesure radicale ne sera pas une tâche de tout repos, vu que les mafias de la contrebande soufflent le chaud et le froid sur ce passage frontalier et font tout pour maintenir le statu quo, quitte à carrément bloquer la circulation dans les deux sens. Ils n'ont pour ce faire, à en croire le journal, qu’à donner consigne aux porteurs (généralement appelés "mules") pour bloquer les passages et provoquer un engorgement difficile à dénouer.

 

Selon des statistiques citées par le journal, sur les 5.000 voitures entrant en moyenne à Sebta chaque jour, la plupart sont des véhicules utilisés dans la contrebande.

 

Ces voitures généralement déglinguées, qui comptent des véhicules loués 150 à 200 dirhams par jour, font plusieurs va-et-vient de et vers Sebta. Elles alimentent des dépôts pour marchandises de contrebande éparpillés à Fnideq et dans les localités avoisinantes de la région.  

Vos réactions