Serpents et scorpions sèment la peur à Marrakech et Béni Mellal | www.le360.ma

ع
Scorpion
© Copyright : DR

Serpents et scorpions sèment la peur à Marrakech et Béni Mellal

Par Mustapha Nouri le 27/07/2016 à 20h49 (mise à jour le 27/07/2016 à 21h26)

Kiosque360. Accablante, la chaleur qui étouffe certaines villes provoque également l'apparition, dans les espaces publics, de gros serpents et de scorpions. Les habitants de Marrakech et de Béni Mellal s’inquiètent.

aA
A Marrakech et Béni Mellal, les populations souffrent non seulement d’une chaleur écrasante, mais également de l’apparition, ces derniers jours, de serpents et scorpions dont les morsures sèment la panique parmi les petits et les grands, fait savoir le quotidien Al Ahdath Al Maghribia, dans son édition de ce jeudi 28 juillet.
 
Selon le journal, Le Centre Hospitalier Mohammed VI de Marrakech a mobilisé ses services pour mieux répondre aux doléances des citoyens et suivre les cas de morsures de scorpions qui se sont multipliés ces derniers jours. Et d’ajouter qu’une fillette a succombé à une morsure de scorpion dans la commune de Krifat, dans la zone de Fkih Ben Salah.
 
Les changements atmosphériques de ces derniers  jours durant lesquels la chaleur accablante et des pluies torrentielles ont été des facteurs adjuvants ayant poussé ces arachnidés vénimeux à sortir de leurs abris et à envahir les maisons avoisinantes, notamment dans les douars et villages de la région de Marrakech, rapporte le journal.
 
Les statistiques ont enregistré, écrit-on dans le même article, une hausse du nombre de personnes mordues par jour, pour atteindre récemment trois personnes par vingt-quatre heures, dont la majorité provient des zones de Kelâat Sraghna, Bengrir et des alentours de Marrakech.
 
A Béni Mellal, en revanche, ce sont les gros serpents qui ont envahi les quartiers de la ville, à la faveur de la chaleur accablante et de vents ensablés, rapporte le quotidien Al Ahdath.
 

Ainsi, la présence de gros serpents a été confirmée dans les quartiers de Tamknount, Khouribga et à Alloutf où l’on avait découvert un serpent long de deux mètres qu’un homme avait réussi à contenir dans un sac, ajoute Al Ahdath Al Maghribia.

Vos réactions