Settat. Une tbourida, un enterrement | www.le360.ma

ع
Tbourida mort

La chute du cavalier lui a été fatale.

© Copyright : DR

Settat. Une tbourida, un enterrement

Par Miloud Achalh le 16/04/2018 à 19h37

Un cavalier a trouvé la mort, samedi 14 avril, au cours d’une compétition de Tbourida (fantasia) qui se déroulait en marge du Festival des fleurs à Settat.

aA

Les organisateurs du Festival des fleurs, dans la région de Settat, ont dû arrêter toutes les activités après le décès accidentel d’un cavalier, samedi dernier. Touché à la tête par des éclats de son fusil, Houcine Badaoui s’est effondré et a été piétiné par les chevaux qui suivaient le sien.

 

Gravement blessé, il a été transporté d’urgence dans une ambulance où il est mort avant d’arriver à l’hôpital. Le cavalier était âgé d'à peine 29 ans et a laissé derrière lui une veuve et une petite fille.

 

Ce drame a endeuillé toute la région de Settat et notamment la localité de Machraa Ben Abou où se déroulaient ces festivités. Juste après le drame, les autorités locales se sont déplacées sur les lieux, ont saisi les débris du fusil de la victime et ont diligenté une enquête pour déterminer les causes de cet accident.

 

L’organisateur de ce festival, Mohamed Zribi, très affecté par ce drame, a demandé la création d'une commission pour contrôler la qualité des fusils des cavaliers afin d’éviter ce genre d’accident à l'avenir.