Situation sociale à Jerada: El Othmani préside une réunion d’évaluation | www.le360.ma

ع
Jerada-Calme-7
© Copyright : DR

Situation sociale à Jerada: El Othmani préside une réunion d’évaluation

Par Tarik Qattab le 13/03/2018 à 15h18

Le chef du gouvernement Saâd-Eddine El Othmani a présidé ce mardi 13 mars une réunion d’évaluation de la situation sociale à Jerada. Les principaux ministres concernés y étaient.

aA

Le temps est à l’action sur la question sociale à Jerada. Une réunion a été présidée ce mardi 13 mars 2018 au siège de la Primature par le chef du gouvernement Saâd-Eddine El Othmani. Y ont pris part Aziz Rebah, ministre de l’Energie et des mines, Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, Mustapha Ramid, ministre d’Etat chargé des droits de l’Homme et Mustapha El Khalfi, ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement. Objet de la réunion, l’évaluation dans les détails de la situation sociale à Jerada. Cette réunion sera sanctionnée par un communiqué de presse destiné à éclairer l’opinion publique.

Les détails de l'ambitieux programme de développement de Jerada

 

Rappelons que le chef du gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani avait annoncé, samedi 10 février dernier à Oujda, une série de mesures concrètes en faveur de la population de cette ville. Le plan englobe des mesures d'urgence qui visent notamment à créer quelque 1.000 emplois, dont 300 au profit des ouvriers travaillant dans l’extraction anarchique du charbon (cendriers), outre l’extension de la zone industrielle devant générer 1.500 emplois.

 

Le plan prévoit aussi la création d’un guichet au siège de la province pour recevoir les porteurs de projets générateurs d’emplois, la mise en place d'un programme visant la création de 5.000 emplois, notamment dans l’agriculture. Egalement prévu, le lancement de 108 projets dans les secteurs des routes, de l'enseignement, de la santé, de l'eau et de l’électricité, pour un coût global de 500 millions de dirhams couvrant la période 2018-2023. S’ajoutent à cela des projets de mise à niveau urbaine, la construction et l’équipement d’un centre de formation professionnelle ainsi que le renforcement de l’offre sanitaire.

Nouveau drame à Jerada: un mineur mortellement électrocuté


La réunion d'évaluation fait ainsi suite au nouveau drame survenu jeudi 1er mars dans la ville: un jeune homme de 25 ans est décédé après avoir été électrocuté par un compresseur dans la mine de plomb désaffectée de Sidi Boubker, un site situé près de Jerada. L’accident est survenu dans une galerie de cette mine dont les ressources sont épuisées depuis plusieurs années. La victime de Sidi Boubker est la quatrième du genre dans la région de Jerada depuis quelques mois. Fin 2017, deux frères ont été tués dans un puits désaffecté et un troisième a trouvé la mort, dans les mêmes circonstances, dans la mine abandonnée de Jerada, provoquant la colère des habitants. Des manifestations de protestation ont été organisées à la suite de ces décès.