Tiflet: un sexagénaire tue sa femme avec un fusil de chasse | www.le360.ma

ع
Meurtre
© Copyright : Le360 : Adil Gadrouz

Tiflet: un sexagénaire tue sa femme avec un fusil de chasse

Par Zineb El Ouilani le 19/12/2016 à 23h30

Kiosque360. Simple accident ou homicide volontaire? C’est la question à laquelle tentent de répondre les enquêteurs de la police judiciaire, suite au décès par balle d’une femme, tuée avec l’arme de son mari, dimanche dernier. Récit.

aA

Dimanche dernier, le quartier «lbloc» à tiflet, petite ville à quelque 60 kms de Rabat, a été bouclé par plusieurs éléments des forces de l’ordre suite à un tir qui a coûté la vie à une femme.

 

Selon Assabah, dans son édition de ce mardi 20 décembre, cette femme de 57 ans été tuée par une balle provenant du fusil de chasse de son mari, un sexagénaire.

 

Le journal indique que la femme a été trouvée sans vie et que le mari n’a opposé aucune résistance lors de son interpellation par les enquêteurs.

 

Mais il reste une grande équation à résoudre. Car, selon cette publication, le mari, qui a un permis de port d’armes et qui a l’habitude de prendre part à des parties de chasse avec ses amis, affirme que sa femme a été victime d’une balle perdue, partie malencontreusement alors qu'il nettoyait son fusil.

 

Une version qui ne semble pas vraiment convaincre les enquêteurs.

 

Dans un premier temps, la dépouille de la victime a été évacuée vers la morgue de Rabat pour les besoins d’une autopsie et, surtout, pour vérifier si elle n’avait pas subi d’actes de violence avant son décès.

 

Mais, selon Assabah, il est également question de mener une enquête afin de recueillir le témoignage des voisins, des connaissances et surtout des membres des familles respectives du couple, pour en savoir plus sur d’éventuels différends qui auraient pu causer ce drame.

 

En attendant, le mari, marchand de ferraille de son état, reste derrière les verrous.

 

Affaire à suivre…