Touristes scandinaves assassinées à Imlil: tout sur le défèrement des suspects devant le parquet général | www.le360.ma

ع
Meurtre de deux touristes scandinaves à Imlil: les trois suspects recherchés

Portraits photographiques des principaux suspects dans le cadre de l'enquête sur le meurtre de deux touristes scandinaves à Imlil.

© Copyright : DR

Touristes scandinaves assassinées à Imlil: tout sur le défèrement des suspects devant le parquet général

Par chakir Alaoui le 30/12/2018 à 11h04 (mise à jour le 30/12/2018 à 11h19)

Les dix-huit suspects dans l'assassinat des deux touristes scandinaves, dans la nuit du 16 au 17 décembre à Imlil, province d'Al Haouz, ont été présentés ce dimanche matin devant le procureur général près la Cour d'appel de Rabat, Hassan Daki. Détails.

aA

Lors de cette comparution, ce dimanche matin devant la Cour d'appel de Rabat, le Procureur général, Hassan Daki, a notifié aux dix-huit suspects les lourdes charges retenues à leur encontre, dans la tristement célèbre affaire d'assassinat de deux ressortissantes scandinaves, Louisa Jespersen (Danemark), et Maren Ueland (Norvège), assassinées dans la nuit du 16 au 17 décembre derniers dans la localité d'Imlil, province d'Al Haouz.

 

Les suspects ont ainsi été confrontés aux graves accusations d'actes criminels et terroristes, ainsi que la constitution de bande criminelle.

 

Meurtre de deux touristes scandinaves à Imlil: les nouvelles révélations d'Abdelhak Khiam

 

Après le déférement devant le Procureur général Hassan Daki, les suspects, arrivés ce matin sous importante escorte policière, ont été présentés en début d'après-midi devant le juge d'instruction près l'annexe à Salé de la Cour d'appel de Rabat, Abdelkader Chentouf, chargé des affaires de terrorisme.

 

trbunal antiterroriste de Salé

Photo prise ce dimanche matin du tribunal antiterroriste de Salé, où sont attendus en début d'après-midi les dix-huit suspects dans l'assassinat des deux touristes scandinaves.

© Copyright : DR

 

Le juge d'instruction près le tribunal antiterroriste de Salé a ainsi procédé à l'indentification de chaque prévenu, en citant les charges retenues contre chacun des dix-huit suspects, avant d'ordonner leur écrouement à la prison civile de Salé et annoncer le début de l'instruction préliminaire du procès.

 

Le journaliste de le360, présent ce matin devant le tribunal antiterroriste de Salé, a constaté le déploiement d'un important dispositif sécuritaire autour des lieux, où les familles des dix-huit suspects étaient arrivées tôt ce matin.

 

Pour précision, la presse n'a pas été autorisée à accéder ni aux locaux de la Cour d'appel de Rabat ni à ceux du tribunal antiterroriste de Salé.