Transport urbain: l'Intérieur restructure le secteur | www.le360.ma

ع
tramway rabat

100 millions de dirhams seront dédiés à la restructuration des transports urbains.

© Copyright : Le360 : DR

Transport urbain: l'Intérieur restructure le secteur

Par Mohamed Younsi le 29/12/2017 à 22h19 (mise à jour le 29/12/2017 à 22h25)

Kiosque360. Le ministère de l’Intérieur envisage une restructuration globale du secteur du transport urbain dans les grandes agglomérations du royaume. Une enveloppe de 100 millions de dirhams sera dédiée à la mise en place des Plans de déplacements urbains (PDU).

aA

Le secteur du transport urbain sera bientôt restructuré dans les grandes agglomérations, surtout à Casablanca et Rabat. Ainsi, toutes les mesures nécessaires ont été prises pour intégrer les réseaux de transport urbain et concrétiser le projet de billet unique bus-tram. Cette approche nécessite la mobilisation de nouvelles ressources et une parfaite coordination entre les politiques du transport et de la planification urbaine, a annoncé le ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, Noureddine Boutayeb.

 

Et de souligner la nécessité de concrétiser cet ambitieux projet dans le cadre d’une vision globale du plan des déplacements urbains (PDU), rapporte le quotidien Assabah, qui s’est fait l’écho de ce sujet dans son édition du week-end des 30 et 31 décembre. Le projet consiste en la restructuration des lignes de bus avec la création de voies particulières et de pôles de correspondances, une gestion rationnelle des ronds-points et la mise en place de plans de circulation.

 

La première étape, a précisé le ministre qui intervenait devant la commission de l’Intérieur et des infrastructures de base à la Chambre des représentants, sera dédiée à l’achèvement d’un plan de gouvernance des agglomérations qui prendra en compte leurs spécificités et la participation au financement. Ainsi, une enveloppe de 100 millions de dirhams sera consacrée au financement des plans de déplacements urbains (PDU). En plus de ce budget, qui sera réparti entre l’Etat et les collectivités locales, les pouvoirs publics accompagneront les projets d’investissement dans le secteur du transport urbain et poursuivront leur soutien aux communes en matière de planification et de mobilisation des ressources pour assurer un financement durable.