Un projet pour dépolluer l'eau du barrage Sidi Mohammed Ben Abdellah | www.le360.ma

ع
Barrage Sidi Mohamed Ben Abdellah
© Copyright : DR

Un projet pour dépolluer l'eau du barrage Sidi Mohammed Ben Abdellah

Par Mohamed Chakir Alaoui le 04/03/2018 à 21h11

Un projet de dépollution et de traitement des eaux usées qui se déversent dans le barrage Sidi Mohammed Ben Abdellah en provenance des deux prisons d'El Arjat, près de Rabat, sera mis en œuvre en 2018.

aA

Le Conseil de la région de Rabat-Salé-Kénitra devrait financer ce projet à hauteur de 2,5 millions de dirhams, a appris dimanche le360.

 

Ce projet de traitement des eaux usées des deux prisons va faire l'objet d'une convention devant être signée lundi 5 mars entre Abdessamad Sekkal, président du Conseil de la région de Rabat, le secrétariat d’Etat chargé de l’Eau, et l’Agence du bassin du Bouregreg.

 

Le gouvernement avait déjà reconnu le problème tout en assurant à la population que l'eau potable provenant de la station de traitement de l'ONEE de Rabat était "d'une excellente qualité". Mais, le déversement des eaux usées des deux prisons dans le fleuve Bouregreg alimentant le barrage avait néanmoins créé un tollé dans les régions de Rabat, de Kénitra et de Casablanca.

 

Il faut noter que le projet de dépollution de ces eaux figure parmi les 17 points qui seront discutés et adoptés lors de la réunion ordinaire du Conseil de la région de Rabat prévu ce lundi 5 mars. Une autre importante convention relative à la recherche scientifique entre les universités Mohammed V de Rabat, Technopolis de Salé et Ibn Tofeil de Kénitra sera également signée lors de ce conseil qui allouera à cette occasion une enveloppe budgétaire de 40 millions de dirhams sur une période de trois ans (2018-2021). Un troisième projet concernant l'élargissement de l'électrification aux douars restants de la région figure aussi parmi les actions prioritaires du Conseil de Rabat-Kénitra.