Vidéo. Terrorisme: nouvelles révélations sur la cellule de Nador et Melilla | www.le360.ma

ع
dakhla bcij
© Copyright : DR

Vidéo. Terrorisme: nouvelles révélations sur la cellule de Nador et Melilla

Par Younès Tantaoui le 06/09/2017 à 11h41 (mise à jour le 06/09/2017 à 12h36)

Le ministère de l'Intérieur espagnol a fait de nouvelles révélations sur la cellule terroriste démantelée mercredi 6 septembre par les services de sécurité marocains et espagnols dans les villes de Nador et Melilla. Les détails.

aA

On en sait plus sur la cellule terroriste démantelée mercredi 6 septembre à Nador et Melilla dans le cadre d’une opération menée conjointement par les services de sécurité marocains et espagnols.

 

Selon les données révélées par le ministère de l’Intérieur espagnol, l’individu arrêté dans le préside occupé de Melilla est le chef de la cellule terroriste démantelée. Il est Espagnol, d’origine marocaine, et âgé de 39 ans. Il profitait de son travail de moniteur dans une salle de sport pour recruter et endoctriner des jeunes, particulièrement ceux vivant dans des conditions précaires.

 

Pour ce qui est des cinq autres suspects arrêtés, ils sont tous de nationalité marocaine, mais l’un d’eux avait un permis de résidence légal à Melilla.

 

La même source explique que les services marocains ont démontré à leurs homologues espagnols que la cellule en question avait atteint «un niveau d’activation dangereux», en prévoyant des attaques terroristes de grande ampleur.

 

Les informations dont disposaient les deux parties faisaient également état du recours à un mode opératoire jusque-là inédit de la part des jihadistes. Ils avaient en effet suivi des formations physiques nocturnes au cours desquelles ils simulaient des décapitations. Ce mode opératoire était, pour rappel, uniquement utilisé en Syrie et en Irak lorsque Daech exécutait ses otages.

 

Cette opération conjointe est saluée par le ministère de l’Intérieur espagnol qui en fait une preuve de la solidité de la collaboration sécuritaire entre les deux pays.

 

Voici par ailleurs les images du coup de filet lancé ce mercredi 6 septembre, tôt le matin, contre le chef de la cellule démantelée, et effectué à son domicile à Melilla.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vos réactions