Vidéo. Terrorisme: un "Daéchien" soupçonné de préparer un attentat arrêté à Mohammedia | www.le360.ma

ع
dakhla bcij
© Copyright : DR

Vidéo. Terrorisme: un "Daéchien" soupçonné de préparer un attentat arrêté à Mohammedia

Par Le360 le 27/10/2018 à 17h28 (mise à jour le 28/10/2018 à 15h46)

Un étudiant, partisan de Daech, a été arrêté par les éléments du Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ) à Mohammedia. Il est soupçonné de préparer un projet terroriste à l'aide d'une ceinture explosive.

aA

Dans le cadre de ses opérations proactives visant à faire face aux dangers de la menace terroriste, le Bureau Central des investigations judiciaires (BCIJ) a procédé, sur la base d’informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire national, à l'arrestation, ce samedi matin, d'un étudiant en ingénierie soupçonné de planifier et de préparer un projet terroriste à l'aide d'une ceinture explosive.

 

Le mis en cause a été arrêté dans la ville de Mohammedia du fait de son allégeance présumée au groupe terroriste Daech, indique un communiqué du BCIJ, précisant que les perquisitions menées dans la chambre qu'occupait le prévenu ont permis de saisir un lot de matériel informatique composé d'un ordinateur portable, de deux téléphones portables, de puces électroniques, de deux cartes mémoires, de deux disques durs et de plusieurs CD, lesquels sont actuellement soumis à une expertise technique.

 

 

Cette opération a également permis de saisir d'autres matériaux suspects, à savoir une tenue de plongée, un arc de tir subaquatique, un bâton en bois, des câbles électriques, un voltmètre, un appareil de soudure et des ampoules, en plus d'un ruban adhésif, selon la même source.

 

Le mis en cause a été placé en garde à vue à la disposition de l'enquête menée sous la supervision du parquet chargé des affaires de terrorisme, pour démêler l’écheveau de ce projet terroriste que préparait le prévenu et déterminer ses liens éventuels avec un autre plan terroriste, au Maroc ou à l'étranger, conclut le communiqué.