Filinfo

Autres

Cristiano Ronaldo intouchable?

© Copyright : DR
Accusé de viol à Las Vegas par Kathryn Mayorga, Cristiano Ronaldo reste intouchable au Portugal. Le joueur de la Juventus est soutenu par tout un pays... ou presque.
A
A

Visé par une plainte pour agression sexuelle sur Kathryn Mayorga en 2009 à Las Vegas, Cristiano Ronaldo a le soutien inconditionnel des politiques, du monde du football et de la plupart des médias au Portugal. 

“Je ne change pas d’idée concernant le rôle sportif et national pour notre pays de quelqu’un aujourd’hui concerné par une affaire judiciaire”, a déclaré Marcelo Rebelo de Sousa, président de la république portugaise pour apporter son soutien au joueur natif de l’île de Madère.

À lire aussi: Comment Ronaldo peut éviter l'extradition

Et il n'est pas le seul. Le chef du gouvernement n’a pas manqué d’apporter son appui à l’idole de tout un pays. “Cristiano Ronaldo a montré qu’il était un sportif et un footballeur extraordinaire, qui fait la fierté du Portugal. Il ne suffit pas que quelqu’un soit accusé d’une chose pour qu’il soit considéré comme coupable”, a-t-il indiqué.

Dans les milieux sportifs, on constate le même son de cloche. “Nous sommes jaloux de ceux qui ont du succès au Portugal, c’est insupportable”, déplore José Peseiro, entraîneur du Sporting qui n’est autre que le club formateur de CR7.

Cependant, devant ce patriotisme presque généralisé, quelques voix timides s’élèvent pour condamner ce courant qui décrit la plaignante comme une profiteuse voire une prostituée. “Il y a les femmes violées de première catégorie, celles de deuxième ou de troisième. Tout dépend de leur statut. Et de son statut à lui. Si son violeur porte une auréole de héros national, elle est forcément une pute ou, dans les meilleurs des cas, une provocatrice sans scrupule”, s’insurge Paulo Dentinho, directeur d’information de RTP, télévision publique portugaise. Quelques jours après ses propos, le journaliste a démissionné.

À lire aussi: Ronaldo fait une victime au Portugal

Ana Sa Lopes, éditorialiste au quotidien Publico, est monté également au créneau pour condamner ces prises de position contre Kathryn Mayorga. “Si la théorie de la dénégation explique les réactions d’une foi absolue en Cristiano Ronaldo et les insultes proférées à la femme qui l’accuse, peut-être qu’une séance de thérapie devrait être prescrite à 10 millions de Portugais”.

À lire aussi: La soeur de Ronaldo à la rescousse

En dépit de ces rares critiques, le bras de fer entre un patriotisme acharné sur le mannequin américain et les défenseurs des femmes contre les agressions sexuelles est loin d’être équitable au Portugal. L’enfant de Madère reste intouchable dans son pays.

 

 

 

Par Kamal Mountassir
A
A

Tags /


à lire aussi /

Autres Affaire Ronaldo-Mayorga
Autres Affaire Ronaldo-Mayorga

Le frère de Ronaldo le défend bec et ongles

Autres Affaire Ronaldo-Mayorga
Autres Affaire Ronaldo-Mayorga

Ronaldo reçoit le soutien de son ex

Autres Affaire Ronaldo-Mayorga
Autres Affaire Ronaldo-Mayorga

Ronaldo gate: le bras de fer ne fait que commencer


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

L'enfer du décor. Talib et le DHJ: ces dirigeants ingrats!

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Kiosque

Où va l'argent du football?

La menace de trop contre Fakhir

Le Hassania d'Agadir parle leadership

Vers un 6e Ballon d’or pour Ronaldo?

C'est parti pour les coupes de la CAF

Maroc-Cameroun, ça se prépare

Banzarti de retour au Wydad?

Au Barça, la politique gêne le foot

Alami débloque un budget pour les JO 2020

500 millions de dirhams, c'est le coût de la VAR