Filinfo

Autres

Liberia: George Weah nouveau président

© Copyright : DR
L'ex-footballeur George Weah a remporté, ce jeudi, le second tour de l'élection présidentielle du Libéria avec 61,5% des voix, après dépouillement de 98,1% des suffrages.
A
A

L'ex-star du foot et sénateur George Weah a remporté 61,5% des voix lors du second tour de l'élection présidentielle, mardi au Liberia, contre 38,5% au vice-président Joseph Boakai, a annoncé la Commission électorale nationale (NEC) après dépouillement de 98,1% des suffrages.

Attaquant star de Monaco, du PSG et du Milan AC dans les années 1990, George Weah doit succéder le 22 janvier à Ellen Johnson Sirleaf, marquant ainsi la première transition démocratique depuis plus de 70 ans dans ce pays anglophone d'Afrique de l'Ouest.

Par Hajar Toufik
A
A

Tags /


à lire aussi /

Autres Libéria
Autres Libéria

Vidéo. Libéria: George Weah aux portes du pouvoir

Autres Libéria
Autres Libéria

Liberia: George Weah Président: la "fake news" reprise par toute la planète

Autres UEFA
Autres UEFA

UEFA/Présidence: les trois candidats déclarés éligibles par la Fifa


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Mais pourquoi choisissent-ils le Maroc?

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Kiosque

Zakaria Hachimi passera l'hiver à l'AS FAR

Le FUS revalorise ses anciens joueurs

Lekjaa fait faux bond aux Lions de l'Atlas

Schumacher, tel père tel fils?

Les 15 secondes qui ont sauvé les Lions

La Fédération comorienne risque gros

Le Raja exige 10 MDH pour céder Benhalib

Un nouveau pied de nez à Joachim Löw

Un vol de 13 heures attend les Lions

Aucun droit à l'erreur face aux Comores