Filinfo

Autres

Revue Websport: Harry Kane menace le Noël de Messi

© Copyright : DR
Harry Kane inquiète Messi, le Barça distance le Real, l'Europe du foot tient ses champion d'hiver, Neymar s'éclate au Brésil, la paire Vardy-Mahrez dégoûte les Red Devils... Le menu de votre Revue Websport du dimanche 24 décembre.
A
A

Ils sont maîtres de leur championnat avant la trêve hivernale et la plupart d’entre eux risquent fortement de décrocher un nouveau titre. Découvrez qui sont les champions d’hiver des neuf plus grands championnats européens.

Messi n’est pas encore le meilleur buteur de l’année 2017. Avec ses 54 buts toutes compétitions confondues, la Pulga dépasse des joueurs comme Edinson Cavani (PSG), Robert Lewandowski (Bayern Munich) ou encore Cristiano Ronaldo (Real) qui ont marqué 53 buts chacun. Avec un match en moins, Harry Kane (Tottenham) peut encore dépasser l’Argentin.

Le Barça a d’ailleurs royalement remporté le classico aller de cette saison, ce samedi. Il a humilié le Real (0-3) dans son Santiago Bernabeu et a fait un pas considérable vers le titre de champion d’Espagne.

Neymar est certes au Brésil, mais ça ne l’empêche pas de jouer au ballon. L’étoile du PSG a pris part à un match caritatif organisé par un ancien du club francilien, Nene, et il s’est illustré en marquant un but sensationnel.

A Noël, Manchester City possède une avance de 13 points sur son poursuivant direct, Man United. Jamais une équipe de Premier League n’a enregistré une telle avance par rapport à son dauphin avant les fêtes.

Les Red Devils ont d’ailleurs été sonnés par Leicester (2-2). Les hommes de Mourinho ont subi la loi du duo Mahrez-Vardy qui semble très bien se retrouver. C’est à se demander ce que fait encore le buteur algérien et Ballon d’Or africain 2016 chez les Foxes.

Le 30 décembre marquera le grand retour de Serena Williams sur les cours. La tenniswoman n’a plus joué au tennis depuis l’Open d’Australie de janvier dernier. Elle a fait une pause pour donner naissance à son premier enfant, une petite fille qui se prénomme Alexis Olympia.

Arbitrage vidéo, Goal Line technology, arbitres de surface…les innovations qu’a connues le football ne font pas l’unanimité et c’est assez normal.

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Autres Trashweb
Autres Trashweb

Vidéo. TrashWeb: Messi se met à chiquer, Aubameyang change d'avis

Autres Revue Websport
Autres Revue Websport

Trashweb. Qui est le "Community manager" de Moulay Hafid Elalamy?

Autres Revue Websport
Autres Revue Websport

Trashweb. Iran: courageuses, elles se transforment en hommes pour 90 minutes


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Mais pourquoi choisissent-ils le Maroc?

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Kiosque

Zakaria Hachimi passera l'hiver à l'AS FAR

Le FUS revalorise ses anciens joueurs

Lekjaa fait faux bond aux Lions de l'Atlas

Schumacher, tel père tel fils?

Les 15 secondes qui ont sauvé les Lions

La Fédération comorienne risque gros

Le Raja exige 10 MDH pour céder Benhalib

Un nouveau pied de nez à Joachim Löw

Un vol de 13 heures attend les Lions

Aucun droit à l'erreur face aux Comores