Filinfo

Botola

Le salaire de Sektioui, nouveau coach du MAT, dévoilé

© Copyright : DR
Tarik Sektioui vient d’être nommé nouvel entraîneur du Moghreb Athlétic de Tétouan pour les 18 mois à venir. Voici le salaire que l’ancien international marocain va percevoir.
A
A

C’est officiel, Tarik Sektioui prend les commandes du Moghreb Athlétic de Tétouan. L’ancien coach du MAS vient remplacer Abdeluwahid Benhesain, limogé hier, dimanche 10 février, par les dirigeants du club nordiste.

Les deux dernières défaites du MAT en championnat, face à l’OCK (0-2) et la Renaissance sportive de Berkane (2-0) lui ont été fatidiques.

Son successeur a signé un contrat d’un an et demi avec un salaire mensuel de 120.000 dirhams. Il conduira sa première séance d’entraînement ce lundi.

C’est la quatrième expérience de l’ancien international marocain à la tête d’un club, après deux passages au Maghreb de Fès (2013 et 2016-2018) et une saison au Wydad de Fès.

Sektioui aura la lourde tâche de sortir la formation tétouanaise (14e au classement) de la crise de résultats qu’elle traverse cette saison et lui éviter la relégation.

 

 

 

 

 

 

 

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /

Botola 24e journée
Botola 24e journée

Vidéo. Le MAT respire en battant le MCO

Botola 21e journée
Botola 21e journée

Vidéo. Le Wydad au 7e ciel!

Botola 19e journée
Botola 19e journée

Vidéo. Pas de vainqueur entre le KACM et le MAT


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Violence aveugle

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Le stade Mohammed V rouvre dans un mois

L’âge des U17 divise Fecafoot et FRMF

Les clubs inégaux face aux sanctions?

Mourinho taquine CR7 avec Messi

Un derby décisif pour la Botola

Lekjaa trouve Ahmad trop mou

Le Real prépare son retour au sommet

Trafic d’âge à la CAN U17

Azarou dans le rouge avec Lasarti

Redouane Jiyed, un habitué du derby