Filinfo

Botola

Les Militaires dans l'impasse

© Copyright : DR
Que va faire l'AS FAR pour négocier ce dangereux virage? L'un des entraîneurs les plus titrés et les plus respectés de son histoire est accusé de corruption dans un audio attribué à son propre capitaine. Quelle réaction aura le club militaire?
A
A

Alors que cette saison devait être celle du retour de l'AS FAR au sommet du football marocain, elle tourne au cauchemar. M'hamed Fakhir qui devait renouer avec le passé glorieux du club militaire est accusé de corruption par, semble t-il, Youssef Kaddioui, son capitaine, dont une conversation téléphonique a fuité sur internet. Les supporters, en colère, ont déployé un message dans lequel ils demandent au technicien de démissioner, ou de "préparer sa tombe". Le ton est donné, que vont faire les dirigeants?

Lire aussi: Coup de tonnerre, Fakhir encore accusé de corruption

Donner raison aux accusations?

Si les dirigeants du club de la capitale limogent Fakhir en se pliant aux demandes des supporters, ils donneront raison aux accusations. Cependant Youssef Kaddioui avance que la conversation téléphonique est truquée. En attendant les résultats de l'enquête ouverte par les autorités, on reconnaît clairement la voix de l'ex-international marocain de 34 ans. Ce dernier a dénoncé des pratiques douteuses de l'entraîneur le plus titré du royaume. Selon lui, Fakhir toucherait des pot-de-vin de la part de ses nouvelles recrues, pour leur garantir une place de titulaire. 

Lire aussi: M'hamed Fakhir menacé de mort!

Lors du dernier match des Militaires face à l'Ittihad de Tanger, les supporters ont manifesté leur colère. Les résultats ne suivent pas (élimination de la coupe, 2 victoires, 3 défaites, 3 nuls en Botola), et le club est dans le ventre mou du classement. Le limogeage d'un entraîneur comme Fakhir coûterait une fortune au club. Plus d'un million de dirhams de dédommagements devront être payés, mais ça sonnerait comme une validation des accusations même si les dirigeants peuvent toujours avancer l'argument des mauvais résultats.

Lire aussi: Kaddioui puni par Fakhir?

Appliquer la politique de l'autruche 

Pour le moment, les dirigeants de l'AS FAR n'ont fait aucun commentaire officiel. Selon nos sources, une enquête a été ouverte en interne pour vérifier les propos qui ont été entendu dans l'audio qui fait le buzz depuis quelques jours. Le statut de Fakhir (12 titres majeurs dont 5 avec l'équipe de la capitale) rend le limogeage plus compliqué que s'il s'agissait d'un coach étranger.

Les dirigeants sont donc dans une véritable impasse. Que vont-ils faire? Se séparer d'un entraîneur qui a tant donné au club en le limogeant, ou essayer de maintenir l'équilibre en espérant que les résultats s'améliorent?

 

 

 

 

 

 

Par Nassim Elkerf
A
A

Tags /


à lire aussi /

Botola 12ème journée
Botola 12ème journée

Vidéo. Le derby rbati sourit aux Militaires

Botola 12ème journée
Botola 12ème journée

Suivez en direct AS FAR-FUS à 15h

Botola 11e journée
Botola 11e journée

Vidéo. Les Rouges prennent les commandes


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Raja et WAC sans... complexe

Le WAC compte rester leader

La CAN 2019 a bien été budgétisée par T. Alami

Des footballeurs jonglent avec l'âge en Inde

Les alibis de Talbi Alami sur la CAN 2019

Pas de derby au complexe Mohammed V?

Le Qatar sous pression de la FIFA à Marrakech

L'Inter casse sa tirelire pour Icardi

KACM: condamné au TAS, menace par la FIFA

L'Afrique du Sud "marchande" avec la CAF