Filinfo

Botola

Vidéo. Les premiers mots de Jawad Ziyat

Élu président du Raja après une assemblée générale marathon, Jawad Ziyat a livré son ressenti à la presse. Le nouveau patron livre les secrets de sa feuille de route.

Jawad Ziyat le nouvel homme fort des Verts s’est dit très heureux à l'issue de l'assemblée générale. Pour lui, l’heure est à la solidarité et à l'action. Le successeur d'Hasbane s'est montré déterminé à trouver de nouveaux sponsors pour financer le fonctionnement et assurer la stabilité  du club. 

"C'est un grand jour. Je suis très heureux et c'est un honneur pour moi de prendre les rênes du Raja. Le comité provisoire a fait de son mieux. Les choses se sont améliorées mais il nous reste beaucoup de travail", déclare Ziyat avant d'ajouter: "Nous avons encore 80 millions de dirhams d'endettement, nous allons améliorer le dispositif de formation, le complexe de l'oasis et les infrastructures également. L'académie doit être inaugurée dans les mois à venir. On va travailler petit à petit de manière ouverte et transparente."     

Plusieurs adhérents ont contesté l’élection de Ziyat estimant cette décision imposée par Mohamed Aouzal et ses partisans. Ils considèrent ce choix comme illégal et estiment que le nouveau président aurait dû présenter sa candidature 8 jours avant l'Assemblée générale, conformément à la loi. 

 

 

 

 

 

 

 

 

Par Kebir Bhyer
A
A

Tags /


à lire aussi /

Botola crise du raja
Botola crise du raja

Ziyat a été imposé président du Raja par Aouzal

Botola Raja
Botola Raja

Qui est Jawad Ziyat, le nouveau "boss" des Verts?

Botola Raja
Botola Raja

Aouzal ne veut plus de la présidence


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

L'enfer du décor. Talib et le DHJ: ces dirigeants ingrats!

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Kiosque

Les coachs continuent à défiler au WAC

Sale temps pour les entraîneurs en Botola

Azaro risque gros en Egypte

Une femme de TV à la tête du foot anglais

Idrissi est Lion, reste l’aval de la FIFA

Un rythme effréné attend les clubs marocains

Les Ultras anti-Fakhir s'expliquent

Le Qatar associerait l’Iran au Mondial 2022

Où va l'argent du football?

La menace de trop contre Fakhir