Filinfo

Foot

Vidéo. Comores-Maroc: ce qu'en dit Medhi Benatia

Absent du groupe du Maroc depuis le Mondial russe, Medhi Benatia a suivi la confrontation face aux Comores devant sa télévision. Pour le défenseur de la Juventus, un point c’est déjà un bon résultat pour les Lions.

Medhi Benatia semble être satisfait du nul concédé par le Maroc face au Comores (2-2), mardi. “il n’y a pas de match facile en Afrique”, a affirmé le Lion de l’Atlas qui estime qu’un point dans des conditions difficiles peut être considéré comme un résultat positif.

Benatia a également salué la prestation de ses coéquipiers. “Les joueurs ont répondu présent. Un point c’est toujours bien”, a-t-il conclut.

Le Maroc n’a pas réussi à s’imposer sur la pelouse des Comores. Mené au score (1-0) grâce à un but Fardou, les Lions de l’Atlas ont égalisé par le biais de Khalid Boutaïb, avant de prendre l’avantage suite à une erreur du portier des Comores, qui profite à Nordin Amrabat.  Les hommes de Renard ne sont pas parvenus à garder leur avantage, ils ont été surpris par une égalisation des Comoriens en fin de match.

Sur 6 points possibles face aux Comores, le Maroc en aremporté 4. Pour se qualifier pour la phase finale de la CAN 2019 le plus tôt possible, les Lions de l’Atlas seraient bien inspirés de prendre leur revanche sur le Cameroun en Novembre.
 

 

 

 

 

 

 

 

 

Par Hajar Toufik
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Lions de l'Atlas
Foot Lions de l'Atlas

Amine Harit, 5 mois pour tout casser!

Foot FIFA
Foot FIFA

Début des travaux du sommet exécutif de la FIFA

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Le Sénégal vise la finale de la CAN


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Le mercato non prolongé cette année

La Coupe du monde des clubs au Maroc?

L’OCS ne paiera pour ses hooligans

Gerard Piqué, le futur président du Barça

La ville ocre, capitale du football mondial

Les arbitres marocains à l'heure de la high tech

La FRMF met en diète les équipes nationales

Pour le salaire, De Gea ne met pas de gants

Yahya Jabrane préfère le WAC au Raja

Ahmad Ahmad dit avoir été mal compris