Filinfo

Foot

Affaire Saddam, l’Algérie sort le drapeau blanc

© Copyright : DR
"L’affaire Saddam" continue de défrayer la chronique entre l'Algérie et l'Irak. Aujourd’hui, c’est le ministre algérien de la Jeunesse et des sports qui réagit.
A
A

À force de jouer avec le feu, les supporters de l’USMA ont fini par provoquer un incendie diplomatique. Et là on ne parle pas d’un simple feu de joie, mais d’un énorme accident avec intervention des pompiers, entrée aux urgences et soins intensifs.

Dimanche 9 septembre, l’USM Alger accueillait les Forces aériennes d’Irak dans le cadre des 32es de finale du Championnat arabe des clubs. Durant cette rencontre le public algérien a chanté à la gloire de l’ancien président irakien Saddam Hussein, exécuté en 2006, trois ans après l’invasion américaine.

Le gouvernement irakien n’a pas tardé à réagir en convoquant l’ambassadeur d’Algérie à Bagdad.

A lire aussi: Crise entre l’Algérie et l’Irak à cause de… Saddam!

Aujourd’hui, le ministre algérien de la jeunesse et des sports, Mohamed Hattab a tenté d’apaiser les esprits en attestant que cet  incident ne peut influencer les relations irako-algériennes: “Un acte isolé ne peut pas altérer la réputation d’hospitalité du peuple algérien et ne peut pas influer sur les relations avec nos frères”, a-t-il déclaré.

Le capitaine de l’USMA ainsi que le président du Comité olympique algérien (COA), Mustapha Berraf, ont également présenté leurs excuses à l’équipe irakienne pour ce qui est arrivé. Dont acte.

 

 

 

 

 

Par Aymane Kadiri Alaoui
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Algérie
Foot Algérie

Vidéo. La police algérienne tabasse un supporter

Foot Algérie
Foot Algérie

Taoussi poussé vers la sortie?

Foot Mercato
Foot Mercato

Badou Zaki courtisé par les Soudanais


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

L'enfer du décor. Talib et le DHJ: ces dirigeants ingrats!

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Kiosque

Les coachs continuent à défiler au WAC

Sale temps pour les entraîneurs en Botola

Azaro risque gros en Egypte

Une femme de TV à la tête du foot anglais

Idrissi est Lion, reste l’aval de la FIFA

Un rythme effréné attend les clubs marocains

Les Ultras anti-Fakhir s'expliquent

Le Qatar associerait l’Iran au Mondial 2022

Où va l'argent du football?

La menace de trop contre Fakhir