Filinfo

Foot

Coup dur pour la RSB avant la finale

© Copyright : DR
La Renaissance Sportive de Berkane, qui disputera la finale de la Coupe du Trône dimanche contre le Wydad de Fès, sera privé de quatre joueurs clés.
A
A

Pas de chance pour la Renaissance Sportive de Berkane. Le club, qui a rendez-vous avec l’histoire dimanche dans le cadre de la finale de la Coupe du Trône contre le Wydad de Fès, ne pourra pas compter sur les services de ses vedettes. Un match crucial mais qui coïncide avec la cinquième journée des éliminatoires de la CAN 2019.

Le buteur du club berkani, le Togolais Kodjo Fo Doh Laba et l’international Burkinabé, Issoufou Dayo, seront donc absents de cette finale en raison de leurs engagements avec leurs équipes nationales respectives. Ce n'est pas tout. La RSB sera également privée de ses deux milieux de terrain, le Burkinabé Alain Traoré et le Mozambicain Chelito Omar.

Des absences de taille pour le coach de l’équipe, Mounir Jaouani, qui devra trouver des solutions afin de résoudre cette équation et offrir aux Berkanis la première coupe du trône de leur histoire.

 

Par Kebir Bhyer
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Coupe de la CAF
Foot Coupe de la CAF

Vidéo. La RSB marche sur Al Ittihad Tripoli

Foot FIFA
Foot FIFA

RSB-Djoliba: la FIFA a tranché

Foot Coupe du Trône
Foot Coupe du Trône

Découvrez la prime des joueurs de la RSB


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Raja et WAC sans... complexe

Le WAC compte rester leader

La CAN 2019 a bien été budgétisée par T. Alami

Des footballeurs jonglent avec l'âge en Inde

Les alibis de Talbi Alami sur la CAN 2019

Pas de derby au complexe Mohammed V?

Le Qatar sous pression de la FIFA à Marrakech

L'Inter casse sa tirelire pour Icardi

KACM: condamné au TAS, menace par la FIFA

L'Afrique du Sud "marchande" avec la CAF