Filinfo

Foot

Equipe de France: parole à la défense

© Copyright : DR
L’Equipe de France a vaincu la Belgique grâce à Samuel Umtiti (1-0), ce soir et s’est offert une place en finale de la Coupe du Monde russe. La sélection tricolore cultive toujours une belle histoire d’amour avec ses défenseurs.
A
A

La France est en finale de la Coupe du Monde 20 ans après son sacre à domicile. Si les Bleus sont arrivés à ce stade de la compétition ce n’est, curieusement, pas grâce aux nombreux éléments offensifs extrêmement intéressants dont ils disposent (Griezmann, Mbappé, Dembélé, Giroud, Fékir…), mais bien grâce à un défenseur central.

Samuel Unititi, le joueur du FC Barcelone, a fait craquer la Belgique à la 51e minute en marquant sublimement de la tête profitant d’une erreur de Marouane Fellaini. Ce n’est pas la première fois que la nation tricolore est sauvée par un de ses défenseurs lors de sa campagne russe.

Le compère d’Umititi en défense central Raphael Varane a ouvert la voie pour les Bleus face à l’Uruguay en quarts de finale (0-2) et le latéral Benjamin Pavard a impressionné d’une belle reprise de volée depuis l’extérieur de la surface face à l’Argentine en 8e de finale (4-3). Volant la vedette à tous les buteurs du soir.

Ces belles réalisations et buts décisifs ne sont pas sans rappeler l’Equipe de France du Mondial 1998.

Au premier tour déjà, Bixente Lizarazu marque lors de la victoire des Bleus face à l'Arabie saoudite (4-0). Il conclut alors le triomphe de l'équipe de France à la 85e minute.

En huitièmes de finale, le défenseur Laurent Blanc marque un but en or et permet à la France de se qualifier in-extremis face au Paraguay. Cette règle permettait alors à la première équipe qui marque après le temps réglementaire de passer.

En demi-finale face à la Croatie, c’est Lilian Thuram qui marque un mémorable doublé et porte sa sélection à bout de bras. Sa pose du philosophe restera gravée dans les mémoires.

La France version 2018 connaîtra son adversaire en finale demain soir au terme du choc Croatie-Angleterre. Un défenseur surgira-t-il de nouveau de nulle part pour offrir aux Bleus leur deuxième trophée planétaire? Réponse dimanche prochain...

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Barack Obama: les Bleus “ne ressemblent pas tous à des Gaulois”

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Vidéo. Macron en feu dans les vestiaires

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Zidane félicite enfin l'équipe de France


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Kiosque

RSB-Al Masry, sans Ayoub El Kaabi

Le Raja en déplacement périlleux à Abidjan

L'Angleterre veut le Mondial 2030

Ouvriers de Qatar 2022, un souci mondial

Le WAC vise la tête du groupe C

Le DHJ de Talib défie le Sétif de Taoussi

La FIFA interdit les retards de salaires

Le Real, c'est l'Eden pour Hazard

La Maroc s'en sort avec une médaille d'or

Le MAT tourne la page Abroun