Filinfo

Foot

Espagne-Maroc: l'arbitre sabote la performance des Lions

© Copyright : DR
Ravshan Irmatov, l'arbitre d'Espagne-Maroc, et ses assistants, n'ont pas fait leur travail et laissé la Roja inscrire le but égalisateur. Une fois de plus les Lions de l'Atlas sont lésés par l'arbitrage.
A
A

Trop c'est trop! Après le scandaleux Portugal-Maroc, le résultat des Lions de l'Atlas est une nouvelle fois entaché d'irrégularités. Dans la rencontre opposant les coéquipiers de Boussoufa à ceux d'Andrés Iniesta, l'arbitre, ses assistants, et la funeste VAR (assistance vidéo aux arbitres) ont tous failli. Explications.

Dès le début de la rencontre, le corps arbitral ne remplit pas sa mission en laissant Gérard Piqué sur le terrain. Coupable d'un tacle assassin les deux pieds décollés du sol, le Catalan aurait dû être expulsé. No pasa nada.

Mais c'est en fin de match que s'opère le casse de la soirée. À la 90e minute, l'Espagne obtient un corner. L'arbitre indique qu'il doit être tiré du côté gauche dans le sens de l'attaque ibérique. Là où le ballon est sorti. Mais quand les joueurs de la Roja décident de le jouer rapidement côté droit ça ne choque personne. Ni Ravshan Irmatov, ni ses assistants, ni les préposés à la VAR, sans doute occupés à autre chose que leur devoir.

Un événement que n'a pas manqué de relever Hervé Renard à l'issue de la rencontre: "La seule question que je voudrais poser, c'est que sur le deuxième but égalisateur, le ballon est sorti d'un côté. Donc on attend le corner d'un côté, mais il est joué de l'autre. Est ce que c'est autorisé ? Sincèrement, je ne peux pas vous dire. Si cela ne l'est pas, c'est une énorme erreur d'arbitrage." 

Que dit l'article 17 des lois du jeu de la FIFA? Précisément ceci: le ballon doit être positionné à l'intérieur de l'arc de cercle de coin le plus proche de l'endoit où le ballon a franchi la ligne de but. Dans ce cas pourquoi l'Ouzbek Ravshan Irmatov a-t-il laissé le corner se jouer à droite, contrairement à son indication, et surtout pourquoi ne l'a-t-il pas suivi comme le requiert le règlement? 

A lire aussi: Mondial 2018. Pourquoi la VAR ne rend pas la justice

Nul ne remet en question la validation du but qui a suivi. Mais il aurait dû être avorté pour "vices de forme". Isco a joué rapidement le corner pour permettre à Carvajal de surprendre la défense marocaine-c'est son droit- mais Irmatov n'a pas regardé l'action. Et les conséquences sont choquantes.

Si le Maroc ne doit pas son élimination à cette énième erreur en sa défaveur, force est de constater que les multiples défaillances arbitrales n'ont pas aidé les Lions de l'Atlas. Pour une simple question de principe, c'est scandaleux.

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Combien nous a coûté la Coupe du monde russe?

Foot Paris sportifs
Foot Paris sportifs

22 millions de dollars sur Maroc-Espagne!

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Exclu360. Anelka: "les Lions méritaient beaucoup mieux"


3 commentaires /

  • Axis7
    Le 26 Jun. 2018 à 10h51
    La vraie question est: pourquoi le Maroc se laisse avoir ainsi en toute impunité? Il est là le scandale. Pourquoi ne se défend t-il pas juridiquement? Ou alors la FIFA est et reste une mafia. C'est la passivité et le fatalisme du Maroc qui me rend dingue.
  • le marocain
    Le 26 Jun. 2018 à 04h30
    Messieurs, que de haine,que de mépris,et de marginalisation contre notre équipe, les Lions de l'Atlas.
    -Est ce que cette dernière fait vraiment peur aux autres Européennes a tel point que les arbitres sont haineux contre le Royaume du Maroc ?
    -Non, ce n'est possible.
    -Ces arbitres qui ont peur d'un seul homme qui a menacé tous les pays qui soutiendrons le Royaume Chérifien dans le tirage au sort pour l'organisation de la coupe du Monde 2026?
    Pour cela,je dirai à ces arbitres qu'il faut avoir peur du Dieu,qui nous crée de sa volonté,non d'un être humain faible et arrogant.
    Actuellement, les Européens vivants de nos richesses de tous gens,nous méprissent rien que pour notre courage a se développer comme les autres Nations.Toutefois,nous sommes plus forts que ces états dit "démocratique",qui ne le sont que sur papier.
    Pour cela,le Monde Libre doit se manifester contre tout état violant la volonté des autres. La grandeur ne passe pas par mépriser un autre état,mais être JUSTE.
    PSV
  • louis-xavier baille
    Le 26 Jun. 2018 à 02h25
    je reviens effectivement sur l'erreur d'arbitrage en fin de match, j'avais pas réalisé aussi l'erreur de l'arbitre. j'étais dubitatif sur le but lui même en me disant que j'étais partisan car je soutenais le Maroc. Mais je comprends la colère de Renard : effectivement, le corner aurait dû être tiré de l'autre côté (d'ailleurs presque tous les espagnole et marocains étaient positionnés au 1 er poteau , à la droite du goal. Sur le moment, j'ai cru à 1 énorme erreur de la défense que n'avait pas réagi au corner (à gauche du goal) donné par son partenaire à l'arrière qui centre sans aucune opposition. Comme je n'avais pas vu de quel côté était sorti le ballon, j'étais persuadé qu'il était sorti à gauche. L'arbitre aurait dû empêcher et arrêtait l'action et faire retirer le corner à l'opposé (c'est facile de contourner 1 défense en trichant de cette façon et ne fait pas honneur aux espagnols qui apparaissent comme des tricheurs).
    Pour le tacle en se jetant les 2 pieds en avant, tacle assassin et banni des terrains depuis longtemps, c'est le carton rouge ,sans discussion : il aurait pu lui casser les 2 jambes, surtout que c'était volontaire. Comment la VAR n'intervient pas pour jeu très dangereux. La commission de la FIFA, si elle était honnête, devrait le suspendre 2 ou 3 matches pour tacle assassin volontaire (à ce niveau, il savent tous ce qu'ils font, à 1 millimètre près
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Mais pourquoi choisissent-ils le Maroc?

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Kiosque

L’effet Ziyat se fait déjà ressentir au Raja

Les tickets WAC-Sétif acquis au forceps

Neuf joueurs du MAT portés disparus

Pérez veut une finale contre le Barça

Le Mondial moins coûteux que la Botola

Le boxeur Aït Moussa tué par le laxisme

El Harti interdit d'accueillir des matchs

Mo Salah loue l'unité au sein des Reds

Sektioui veut quitter le navire wydadi

"Donor Idor!",le #hashtag casablancais