Filinfo

Foot

La FRMF a dépensé 120 millions de dirhams pour le Mondial

© Copyright : DR
Kiosque360. La FRMF a dépensé quelque 120 millions de dirhams pour l’équipe nationale. Ce qui correspond à la somme de 115 millions de dirhams versée par la FIFA pour préparer la Coupe du monde, en plus de 5 millions offerts par la CAF.
A
A

La Fédération royale marocaine de football (FRMF) a bénéficié d’un joli cachet grâce à la participation des Lions de l’Atlas à la Coupe du monde Russie 2018. La FIFA a ainsi offert la somme de 115 millions de dirhams à l’instance dirigée par Fouzi Lekjaa. Une somme qui devait servir à la préparation des poulains d’Hervé Renard au Mondial ainsi qu’à l’ensemble des frais nécessaires au transport et à l’hébergement de la délégation marocaine, rapporte le quotidien Al Ahdath Al Maghribia du jeudi 21 juin.

La Confédération africaine de football (CAF) a également mis la main à la poche en versant 5 millions de dirhams dans le compte de la FRMF. Outre la préparation des Lions de l’Atlas au Mondial, cette somme a également servi à couvrir les frais de transport et d’hébergement des invités VIP de la Fédé, à l’instar des présidents des clubs de première et deuxième dévisions, les présidents des ligues régionales ainsi qu’un certain nombre de ballons d’or africains également invités par la FRMF.

Nos confrères rappellent également que la FRMF a offert aux joueurs de l’équipe nationale un chèque d’un million de dirham chacun suite à leur qualification pour la Coupe du monde. La Fédé a aussi offert un pécule journalier de 2000 dirhams à tous les joueurs tout au long de leur phase de préparation à la coupe du monde ainsi que lors de leur séjour en Russie.

Par Fayçal Ismaili
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Barack Obama: les Bleus “ne ressemblent pas tous à des Gaulois”

Foot Lions de l'Atlas
Foot Lions de l'Atlas

Renard dit non à l'Algérie!

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Vidéo. Macron en feu dans les vestiaires


3 commentaires /

  • Farid
    Le 21 Jun. 2018 à 14h26
    On ne comprend pas le but de cet article. Veut-il dire "tout ça pour ça" ? Autrement dit "les joueurs ont eu tous les moyens mais n'ont pas été à la hauteur". Quand on voit tout le dévouement et l'abnégation qu'ils ont montrés pour défendre les couleurs nationales peut-on leur reprocher implicitement quelque chose ? Je pense que ces sous-entendus sont indignes. Nos joueurs méritent les félicitations et les encouragements pour l'avenir. Ce sont des héros.
  • Sarah
    Le 21 Jun. 2018 à 13h56
    Et le dossier de la candidature pour le mondial 2026 combien a-t-il coûté?
  • jaafar
    Le 21 Jun. 2018 à 10h19
    le choix des mots est important: la FRMF n'a pas "dépensé" mais a investit. La FRMF n'a pas "offert" mais à indemniser les joueurs... Le choix de vos mots témoigne d'une orientation polémique de votre discours, quand on lit vos articles ne serait ce que les titres on a l'impression que vous cherchez un coupable (Hervé Renard, les joueurs, l'arbitre,...) peut etre devront nous en vouloir à l’héritage génétique de nos ancêtres de n'avoir pas assez gaté nos joueurs ?? Ridicule, si vous n’êtes pas prêt à perdre alors ne vous attendez pas à gagner ... allah i hdina.
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Kiosque

Un trou béant dans le gazon synthétique

Azaro exige un gros salaire à Al Ahly

300 sportifs marocains à Alger

Fertout aux commandes d'Al Ahly Benghazi

Un p'tit arc d'heure pour fêter le triomphe

RSB-Al Masry, sans Ayoub El Kaabi

Le Raja en déplacement périlleux à Abidjan

L'Angleterre veut le Mondial 2030

Ouvriers de Qatar 2022, un souci mondial

Le WAC vise la tête du groupe C