Filinfo

Foot

Les fans d’Antalyaspor jettent des dollars sur Eto’o

© Copyright : DR
Les supporters d’Antalyaspor n’ont toujours pas digéré le départ de Samuel Eto’o à Konyaspor. Lors du match de ce dimanche, les fans d’Antalya ont réservé un accueil très particulier à leur ancienne star camerounaise.
A
A
Les supporters d’Antalyaspor ont réservé un accueil très spécial à leur ancienne star et meilleur buteur de l’histoire du club, Samuel Eto’o. 
 
La vedette camerounaise et Konyaspor croisaient le fer avec Antalyaspor à l’occasion de la 29 journée de la SuperLig. Les fans d’Antalya ont sauté sur l’occasion pour faire passer plusieurs messages à Samuel Eto’o.

D’abord une banderole: «Bienvenue en enfer Eto’o».

Ensuite, envoi de faux dollars pour lui reprocher son départ vers Konyasport.

Qui aime bien châtie bien...

Par Kebir Bhyer
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Cameroun
Foot Cameroun

CAN 2019: Eto’o déclare définitivement forfait

Foot Florentin Pogba
Foot Florentin Pogba

Vidéo. Florentin Pogba agressé par ses coéquipiers

Foot Samuel Eto'o
Foot Samuel Eto'o

Russie: Eto’o, Faubert et Diagne-Faye jouent contre le Sida


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Kiosque

Le WAC vise la tête du groupe C

Le DHJ de Talib défie le Sétif de Taoussi

La FIFA interdit les retards de salaires

Le Real, c'est l'Eden pour Hazard

La Maroc s'en sort avec une médaille d'or

Le MAT tourne la page Abroun

Botola: l'inégalité des chances programmée

Russie 2018 passe le témoin à Qatar 2022

L'endurance croate donne une peur bleue

FRMF: les rapports et les leçons du Mondial