Filinfo

Foot

Mourinho-United, les raisons du divorce

© Copyright : DR
C'est l'info du jour, José Mourinho n'est plus le manager de Man United. Les mauvais résultats, les relations désastreuses avec Pogba et le spectre d'une saison catastrophique ont eu raison de l'histoire d'amour entre le Special One et les Red Devils. Décryptage.
A
A

Au lendemain du tirage au sort des huitièmes de finale de la Ligue des Champions et deux jours après une défaite calamiteuse dans le derby d'Angleterre face à Liverpool, les dirigeant mancuniens ont pris la décision de virer José Mourinho. Une issue peu surprenante tant la situation des Red Devils est devenue préoccupante au fil des semaines:

José vs Paul

Les relations entre le Special One et la Pioche ne sont pas au beau fixe, c'est un euphémisme. Paul Pogba et José Mourinho se détestent cordialement. Face à Liverpool dimanche, le Français est resté sur le banc pendant que son équipe se noyait à Anfield. Sans cesse criitiqué publiquement par son manager, que ce soit pour son implication, ses attitudes ou encore ses posts sur les réseaux sociaux, le champion du monde est loin de son véritable niveau lorsqu'il est titularisé. Cette situation alimente régulièrement la chronique des tranferts mais Manchester ne souhaite pas céder un joueur acheté 105 millions d'euros il y a deux ans. 

Largué par le Big 4

Défait par Liverpool (3-1) dimanche, les Mancuniens occupent la 6e place de Premier League à 11 points de Chelsea le 4e. Sachant que les quatre premières places sont qualificatives pour la Ligue des Champions, les dirigeants mancuniens ont pris une mesure d'urgence en se séparant de Mourinho. Au delà de l'aspect purement comptable, les matches de l'équipe sont des purges infligées à tous les amoureux du football. Aux tactiques ultra-défensives se mêlent le manque d'inspiration offensive et la lassitude des cadres. Remonter la pente en championnat ne sera pas une tâche aisée pour le successseur du Portugais, mais dans pareil cas toutes les options doivent être activées et la première consiste souvent à changer de manager.

Le spectre d'une humiliation en C1

Car dans ce sombre tableau, Mourinho a quand même réussi à qualifier les Red Devils pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions en sortant d'un groupe où figuraient la Juventus et Valence. Mais le prochain adversaire se nomme Paris Saint-Germain. Les dernières prestations des Parisiens font de la bande à Neymar un épouvantail susceptible d'humilier Manchester United tant l'écart dans les productions affichées par les deux équipes est abyssale. À Paris la joie et le football flamboyant (meilleure attaque de la phase poule), à Manchester le football fade et désabusé.

Même les plus audacieux bookmakers ne voient pas United s'en sortir face au trident Neymar-Cavani-Mbappé. Pire, beaucoup entrevoient une humiliation des anglais. Alors pour sauver ce qui peut encore l'être, United a tranché, et c'est Mourinho qui trinque. L'électrochoc aura-t-il lieu? Réponse en début d'année prochaine.

Lire aussi: Qui pour remplacer José Mourinho?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Manchester United
Foot Manchester United

Guerre des prix entre Barça et Manchester

Foot Premier League
Foot Premier League

City offre 80 millions d'euros pour une star de l'Atlético

Foot Premier League
Foot Premier League

Vidéo. Arsenal surclasse Manchester United


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Violence aveugle

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Maroc-Argentine rapportera gros

Le Raja pense déjà à la saison prochaine

Le coach des U23 confiant face à la RDC

Pour le Real, c’est Mbappé ou rien

La FRMF veut éliminer les U23 congolais

Pour Al-Nassr, Amrabat est sa propriété

Le Raja rationalise ses dépenses

Le Barça veut traire les supporters anglais

Les Camerounais traitent Ahmad de "corrompu"

L'affaire Karnass crée de nouveaux remous