Filinfo

Foot

Officiel. El Kaabi en chine, c’est fait!

© Copyright : DR
La Renaissance sportive de Berkane a accepté l’offre de Hebei China Fortune. Le club chinois a déboursé 6 millions d’euros pour enrôler l’international marocain. Détails.
A
A

Ayoub El Kaabi vient de battre le record du transfert le plus cher de l’histoire de la Botola.

En effet, la Renaissance sportive de Berkane a accepté l’offre émanant de Hebei China Fortune, club de D1 chinoise.

Le360sport vous en parlait ce matin. “Les dirigeants berkanis ont reçu une offre de 6.5 millions de dollars de Hebei China Fortune”, nous a déclaré une source du club de l’Oriental.

Le joueur, qui a signé un contrat de 2 ans et demi, touchera une indemnité de 2 millions d’euros, rajoute notre source.

Pour rappel, Walid Azaro était à deux doigts de rejoindre l’écurie chinoise, mais Al Ahly a décidé de garder son attaquant marocain.

El Kaabi évoluera aux côtés de joueurs de renom tels que les Argentins Javier Mascherano et Ezequiel Lavezzi, ainsi que l’Ivoirien Gervinho.

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Coupe du Trône
Foot Coupe du Trône

Coup dur pour la RSB avant la finale

Foot Mercato
Foot Mercato

Samir Nasri de retour à Londres?

Foot Mercato
Foot Mercato

Badou Zaki courtisé par les Soudanais


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

L'enfer du décor. Talib et le DHJ: ces dirigeants ingrats!

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Kiosque

Les coachs continuent à défiler au WAC

Sale temps pour les entraîneurs en Botola

Azaro risque gros en Egypte

Une femme de TV à la tête du foot anglais

Idrissi est Lion, reste l’aval de la FIFA

Un rythme effréné attend les clubs marocains

Les Ultras anti-Fakhir s'expliquent

Le Qatar associerait l’Iran au Mondial 2022

Où va l'argent du football?

La menace de trop contre Fakhir