Filinfo

Foot

Officiel. Urgent: Julen Lopetegui n'est plus le sélectionneur de l'Espagne

© Copyright : DR
Julen Lopetegui n'est plus le sélectionneur de l'Espagne, une des adversaires du Maroc au Mondial 2018. Nommé coach du Real Madrid, hier, il a été démis de ses fonctions à deux jours de l'entrée en piste de la Roja en Russie.
A
A
Nommé entraîneur du Real Madrid en succession à Zinédine Zidane, hier, Julen Lopetegui était toujours sélectionneur de l’Espagne au moment de l’annonce. Il a été viré ce matin à l’issue d’une conférence organisée à Krasnodar, camp de base de la Roja.

Luis Rubiales, le président de la fédération, était également présent. Il était particulièrement furieux après la nomination de Lopetegui au Real. “La Fédération espagnole ne peut pas être mise au courant cinq minutes avant la sortie d'un communiqué”, a déclaré Rubiales ce matin. Il a été viré à seulement deux jours du premier match de l’Espagne, vendredi, contre le Portugal.

La Roja n’a donc plus de sélectionneur. Les coéquipiers de Sergio Ramos sont les adversaires des Lions de l’Atlas au premier tour de la Coupe du Monde comme l’Iran et le Portugal.

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Sadio Mané, capitaine courage

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Vidéo. Hervé Renard doit-il continuer à la tête de la sélection nationale?

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Falcao retrouve son flair, la Colombie élimine la Pologne


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Corner. Task Force, tu ne tueras point!

Ce n’était pourtant qu’un match de foot

P’tit-pont. Mondial: le bonheur des quarts

Maroc 2026: le spot de la honte!

Hors jeu. Foot, c’est la guerre!

Kiosque

Mondial maroco-algérien? El Khalfi évasif

L'autocritique et la confiance de Dirar

Le FC Bâle intéressé par Ahaddad

La barbichette porte-bonheur de CR7

Le Maroc a gagné une équipe d’avenir

Les lions ont stressé le président portugais

Ça se gate entre Benatia et Hadji

Lions de l'Atlas: autopsie d'une élimination

Mondial 2030: Le Maroc en solo?

120 millions de dirhams pour le Mondial russe