Filinfo

Foot

Qui succèdera au Real Madrid?

© Copyright : DR
Ça y'est, les huitièmes de finale de la Ligue des Champions ont livré leur verdict. Éliminé, le Real Madrid n'est déjà plus candidat à sa succession et laisse le champ ouvert à un nouveau champion d'Europe. Mais qui est le mieux armé pour s'emparer du trophée?
A
A

Il n'en reste plus que huit: l'Ajax Amsterdam, Tottenham, Manchester United, Porto, la Juventus Turin, Manchester City, Liverpool et le FC Barcelone. En attendant le tirage au sort des quarts et des demi-finales de la Ligue des Champions, qui aura lieu vendredi à Nyon en Suisse au siège de l'UEFA, tour d'horizon des potentiels sucesseurs du Real Madrid.

La grosse cote

Tombeur du triple tenant du titre, l'Ajax Amsterdam a créé la sensation de ces huitièmes de finale. La jeune troupe d'Erik Ten Hag, talentueuse et fougueuse, semble capable de battre n'importe qui n'importe où. Son insouciance et la conjugaison de ses nombreuses individualités, Ziyech, Tadic, De Jong et De Ligt,  peuvent ramener le club néerlandais au sommet de l'Europe comme jadis Kluivert, Davids, Seedorf et Overmars, champions d'Europe 1995.

L'outsider

Sorti sans soucis d'un groupe peu relevé (Schale 04, Galatasaray, Lokomotiv Moscou), le FC Porto jouera les quarts de finale après s'être qualifié en prolongation contre l'AS Rome. L'équipe entraînée par Sergio Conceição compte dans ses rangs des spécialistes de la Ligue des Champions avec Iker Casillas et Pepe (3 victoires chacun). Une victoire finale des Portugais serait une énorme surprise. Mais en 2004 personne n'a vu venir les Dragons de Mourinho.

Les Anglais 

Carton plein pour les Anglais puisque Manchester City, Liverpool, Tottenham et Manchester United joueront les quarts de finale. 10 ans que ça n'était plus arrivé! Finalistes malheureux l'an dernier à Kiev, les Reds de Mohamed Salah rêvent de prendre leur revanche sur le sort. Mais toujours en course pour le titre de champions d'Angleterre, les hommes de Jürgen Klopp risquent de laisser des plumes dans le duel qui les oppose à Manchester City. Les Skyblues, eux, cherchent à enfin atteindre une première finale de Ligue des Champions, mais nous ont habitué à flancher dans la dernière ligne droite. Leurs voisins de United, même après le miracle de Paris, n'offrent pas suffisamment de garanties pour prétendre au dernier carré mais ces huitièmes de finale l'ont encore prouvé, tout peut arriver. Enfin les Spurs de Tottenham sont capables du meilleur comme du pire et manquent souvent de régularité dans les performances. Mais avec Harry Kane, Christian Eriksen et Heug-min Son, ils disposent des atouts offensifs nécessaires pour faire tomber n'importe quel adversaire.

Les favoris

Et si c'était enfin l'année de la Juve?  Après deux échecs en finale en 2015 et 2017, les Bianconeri ont peut être trouvé le chaînon manquant. Grâce à son triplé retentissant contre l'Atlético de Madrid, Cristiano Ronaldo a placé la Vieille Dame dans la liste des prétendants sérieux au titre final cette année en retournant une situation très mal engagée. Surtout le dernier survivant italien a écarté un épouvantail de la C1. Mais il reste le FC Barcelone, vainqueur de la Ligue des Champions 2015 face à...la Juventus Turin. Emmenés par un Lionel Messi à son meilleur niveau, les Blaugrana sont les favoris objectifs de cette édition dont la finale aura lieu le 1er juin...à Madrid

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Ligue des champions
Foot Ligue des champions

La recette de Mourinho pour battre l'Ajax

Foot juventus FC
Foot juventus FC

Ronaldo va-t-il bientôt quitter la Juve?

Foot Mercato
Foot Mercato

Un international marocain pour remplacer Hazard?


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Violence aveugle

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Lekjaa trouve Ahmad trop mou

Le Real prépare son retour au sommet

Trafic d’âge à la CAN U17

Azarou dans le rouge avec Lasarti

Redouane Jiyed, un habitué du derby

Primes aux athlètes contre obligation de résultats

Pourquoi le PSG n'y arrive plus

L'argent du sport fait polémique

Donor ouvrira pour le Wydad

Le derby casablancais attire du beau monde